Publié

ConfidentialitéNouvelle accusation pour Facebook

Selon le «Sunday Times», le réseau social aurait accès aux SMS de ses utilisateurs possédant des smartphones équipés d'Android.

par
Caroline Stevens
Plus de 850 millions d'internautes utilisent Facebook à travers le monde.

Plus de 850 millions d'internautes utilisent Facebook à travers le monde.

AFP

Le géant américain est accusé par l'hebdomadaire britannique d'empiéter sur la sphère privée de ses usagers. Lors de l'installation du programme Android, les conditions d'utilisation exigent en effet un accès total aux systèmes de messagerie. Selon une récente étude, plus de 70% des utilisateurs acceptent les clauses sans les avoir lues. A l'heure actuelle, 300 millions d'appareils tournant sous Android existent dans le monde.

La firme s'est défendue en disant qu'elle n'accédait que de manière ponctuelle et limitée aux SMS. Selon elle, ces incursions permettraient de proposer prochainement aux internautes de nouvelles prestations avantageuses.

Cette polémique pose une nouvelle fois l'épineuse question du respect des données personnelles sur Facebook. D'autres sites, tels que Flickr ou Yahoo! Messenger imposent des conditions d'accès similaires.

Ton opinion