20.01.2017 à 17:18

FranceNouvelle alerte à la pollution en Haute-Savoie

Le froid et les conditions atmosphériques stables ont permis aux particules fines de s'accumuler dans la vallée de l'Arve.

Très industrialisée et avec une forte densité d'habitations, la vallée de l'Arve respire mal.

Très industrialisée et avec une forte densité d'habitations, la vallée de l'Arve respire mal.

Archives, AFP

Après un répit d'une quinzaine de jours, la pollution est de retour en vallée de l'Arve (F), qui mène à Chamonix et au Mont-Blanc. Cette zone a été placée en niveau alerte 1 vendredi, annonce Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

Le froid mordant, associé à des conditions atmosphériques stables depuis mercredi, a favorisé l'accumulation de particules fines, nécessitant le déclenchement de l'alerte vendredi.

Une grande partie de l'ex-région Rhône-Alpes, dont les bassins lyonnais et grenoblois, connaissent également un niveau de particules élevé, les plaçant au niveau d'information. Pour samedi, peu d'amélioration en vue, selon l'Observatoire de la qualité de l'air.

Chauffage au bois incriminé

La Vallée de l'Arve a connu en décembre, et jusqu'au 4 janvier, un épisode de pollution d'une durée exceptionnelle de plus d'un mois.

Très habitée, industrialisée et traversée par d'importants axes de circulation, la vallée de l'Arve est particulièrement sensible à la pollution parce qu'elle concentre dans un espace étroit de nombreuses activités et les émissions polluantes qui en résultent.

S'étendant entre Annemasse et Chamonix, la vallée compte 155'000 habitants permanents, dont 40'000 résident dans sa partie basse, la plus touchée par la pollution. Selon les relevés d'Atmo, lors des pics de pollution dans cette zone, les particules proviennent pour 70 à 80% du chauffage au bois, contre environ 60% en temps normal.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!