Football en Italie – Naples profite du faux pas de l’AC Milan pour prendre la tête

Actualisé

Football en ItalieNaples profite du faux pas de l’AC Milan pour prendre la tête

Battus 1-3 à domicile par Sassuolo, les Rossoneri ont concédé leur 2e revers de rang en Serie A. Naples n’a pas laissé cette chance en étrillant la Lazio 4-0.

Les Napolitains, qui restaient sur deux revers de rang, ont retrouvé le sourire.

Les Napolitains, qui restaient sur deux revers de rang, ont retrouvé le sourire.

AFP

Naples a pris seul la tête du Championnat d’Italie en dominant la Lazio Rome 4 à 0 au stade Diego-Maradona où une deuxième statue de la légende argentine a été inaugurée, dimanche en clôture de la 14e journée.

Le «Napoli» compte désormais trois points d’avance sur l’AC Milan, co-leader avant la journée, battu sur son terrain par Sassuolo en début d’après-midi (3-1).

Festival offensif

Sous une pluie battante, les Napolitains, qui arboraient encore un maillot à l’effigie de Maradona, en hommage à l’ancienne gloire du club décédée il y a un an à l’âge de 60 ans, ont rapidement fait la différence, marquant trois buts au cours des trente premières minutes.

Le Polonais Piotr Zielinski a ouvert la marque (7e) d’un tir du gauche dans la surface, puis l’attaquant belge Dries Mertens a réussi un doublé, avec deux belles frappes enroulées qui ont trompé le gardien vétéran espagnol Pepe Reina, après une série de crochets tout d’abord (10e) et depuis l’extérieur de la surface (29e). En fin de match, l’Espagnol Fabian Ruiz y est allé à son tour de sa frappe enroulée, mais du gauche cette fois, pour le 4-0 final (85e).

Naples a ainsi fort bien réagi après ses deux dernières défaites d’affilée, à Milan contre l’Inter (3-2) en championnat (sa première et unique de la saison en Serie A) et à Moscou face au Spartak (2-1) en Ligue Europa mercredi. La Lazio, déjà battue chez elle par la Juventus (2-0) lors de la journée précédente, est 8e, à quatre points de l’AS Rome (5e).

Milan encore défait

Zlatan Ibrahimovic et les Rossoneri ont été impuissants contre Sassuolo.

Zlatan Ibrahimovic et les Rossoneri ont été impuissants contre Sassuolo.

REUTERS

Pour l’AC Milan, qui avait chuté pour la première fois en championnat contre la Fiorentina (4-3) ce revers contre Sassuolo est le 2e consécutif en Serie A.

Les Milanais ont pourtant été les premiers à se mettre en action par Romagnoli, qui a ouvert le score de la tête sur un corner bien joué (21e). La réponse de Sassuolo n’a pas tardé, et quelle réponse ! D’une frappe limpide de l’intérieur, Gianluca Scamacca a trouvé la lucarne de Mike Maignan et égalisé (24e).

Berardi s’illustre

L’attaquant italien a été à l’origine du deuxième but des siens, voyant son ballon, repoussé par le portier français de Milan, être envoyé au fond de ses propres filets par le défenseur Simon Kjaer (33e).

Sans solution, quatre jours après leur succès contre l’Atlético Madrid (1-0) en Ligue des champions, les Rossoneri ont vu leurs adversaires creuser l’écart par Berardi, auteur d’un but superbe: après un dribble ravageur sur Romagnoli, l’ailier a glissé le ballon entre les jambes de Maignan (66e). Dix minutes plus tard, le cauchemar s’est poursuivi pour Alessio Romagnoli, exclu pour une faute grossière. Grâce à ce succès, Sassuolo se hisse provisoirement à la 12e place avec 18 points.

(AFP)

Ton opinion