US Open: Nouvelle grosse frayeur pour Roger Federer
Publié

US OpenNouvelle grosse frayeur pour Roger Federer

Le Bâlois a eu besoin pour le deuxième match consécutif de cinq sets pour accéder au 3e tour à Flushing Meadows.

1 / 36
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP

Roger Federer (no 3) évolue sur un fil à l'US Open. Malmené par Frances Tiafoe (ATP 70) pour son entrée en lice, le Bâlois a également connu toutes les peines du monde pour se débarrasser de Mikhail Youzhny (ATP 101) au 2e tour.

C'est simplement la deuxième fois de sa carrière qu'il remporte deux matches de suite en cinq sets, lui qui avait réussi ce tour de force à Melbourne en janvier face à Stan Wawrinka (demi-finale) puis face à Rafael Nadal (finale). Il sera en grand danger face au gaucher espagnol Feliciano Lopez (no 31) samedi en 16e de finale.

L'homme aux 19 titres du Grand Chelem s'est imposé 6-1 6-7 (3/7) 4-6 6-4 6-2 en 3h08' devant le Russe, qui avait connu à chaque fois la défaite lors de leurs 16 précédents duels et n'avait remporté que quatre sets au total... Il était au bord du précipice au moment d'entamer la quatrième manche, dans laquelle il a pu relancer ses actions en signant un break inattendu dans le quatrième jeu.

68 fautes directes!

Roger Federer semblait pourtant parti pour décrocher un succès aisé lorsqu'il a pu servir pour mener deux sets à zéro à 6-1 5-4. Mais la machine s'est subitement déréglée, en même temps que Mikhail Youzhny commençait à trouver ses marques. A nouveau emprunté dans ses courses latérales, hésitant lorsqu'il devait fléchir ses genoux, il a alors enchaîné les fautes directes (68 au total jeudi!) pour se retrouver mener une manche à deux.

Mikhail Youzhny n'est cependant pas parvenu à maintenir la pression sur son adversaire. Le Russe a même fait appel au kiné - l'ancien physio de Roger Federer Stéphane Vivier en l'occurence - en cours de quatrième set. Il a certes effacé son break de retard alors que son adversaire servait pour le gain de ce set à 5-3, mais a cédé une nouvelle fois son engagement dans la foulée.

Feliciano Lopez samedi

Roger Federer a ensuite dominé les débats dans la manche décisive face à un Mikhail Youzhny émoussé. Mais c'est grâce à une double faute du Russe qu'il a pu signer le break décisif dans le sixième jeu, alors qu'il avait manqué deux occasions nettes dans son jeu de relance précédent. Le Bâlois a même eu la bonne idée de conclure sur un ultime break, s'évitant ainsi un jeu de service qui aurait pu s'avérer compliqué.

Feliciano Lopez a donc toutes les raisons de croire en son étoile. Le gaucher espagnol n'a certes lui non plus jamais connu les joies de la victoire face à Roger Federer, s'inclinant à 12 reprises en 12 duels. Mais, avec son énorme service et son tennis offensif, il a les moyens de mettre encore plus le Bâlois sur la défensive et de réussir là où Mikhail Youzhny a échoué jeudi

Dimitrov éliminé!

Incorrigible Grigor Dimitrov (no 7)! Alors qu'il semblait enfin mûr pour un exploit en Grand Chelem, le Bulgare a quitté Flushing Meadows par la petite porte.

Le vainqueur du récent Masters 1000 de Cincinnati s'est incliné 7-5 7-6 (7/3) 6-3 au 2e tour de l'US Open face à l'espoir russe Andrey Rublev (ATP 53). Il a pourtant mené 5-2 dans un premier set dont il a perdu les cinq derniers jeux, puis 4-1 dans la deuxième manche...

Andrey Rublev (19 ans) a en revanche nettement dominé les débats dans le troisième set face à un Grigor Dimitrov résigné. Le Moscovite figure ainsi pour la première fois en 16e de finale d'un tournoi majeur. Il se frottera au Bosnien Damir Dzumhur (ATP 56) au tour suivant.

(ats/jsa)

Votre opinion