29.09.2020 à 02:45

États-UnisNouvelle proposition démocrate de plan d’aide économique

Les démocrates, qui ont revu à la baisse leur proposition, espèrent ainsi que les républicains vont accepter de négocier après des mois de surplace.

Nancy Pelosi estime que ce nouveau plan «fournit les ressources absolument nécessaires pour protéger les vies, les revenus et notre démocratie ces prochains mois».

Nancy Pelosi estime que ce nouveau plan «fournit les ressources absolument nécessaires pour protéger les vies, les revenus et notre démocratie ces prochains mois».

AFP

Les démocrates ont présenté lundi au Congrès un plan d’aide de 2200 milliards de dollars à l’économie américaine frappée par la pandémie de Covid-19. Ils ont ainsi ôté plus de 1000 milliards à une première proposition dans l’espoir de convaincre les républicains après des mois de surplace.

Dans un Congrès profondément divisé à l’approche des élections présidentielle et parlementaires du 3 novembre, les chances de parvenir à un accord se sont largement amoindries.

Mais la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor de Donald Trump, Steven Mnuchin, semblent prêts à un nouveau round de négociations.

Une première version à 3400 milliards

Tous deux se sont entretenus brièvement lundi soir par téléphone après la présentation du nouveau texte démocrate, et «sont d’accord pour se parler de nouveau demain matin», selon le chef adjoint de cabinet de la démocrate, Drew Hammill.

Les démocrates avaient approuvé en mai à la Chambre, où ils détiennent la majorité, une première version titanesque de ce plan d’aide ("Heroes Act") qui s’élevait à l’époque à 3400 milliards de dollars.

Après avoir préconisé une «pause» dans les mesures de soutien à l’économie en mai, les républicains avaient entamé cet été de nouvelles négociations mais avaient refusé de débourser plus de 1000 milliards de dollars.

Fin mars, peu après la soudaine paralysie de l’économie américaine, brusquement frappée par la pandémie, républicains et démocrates avaient adopté à la quasi-unanimité un plan historique de 2200 milliards de dollars.

Il incluait des fonds pour les PME, un moratoire pour empêcher les expulsions et une aide de 600 dollars par semaine pour les chômeurs, et avait été complété par 500 milliards de dollars de nouvelles mesures fin avril.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!