08.05.2019 à 13:53

FribourgNouvelles discussions sur les pensions

Dans le prolongement de la manifestation de février, une nouvelle rencontre s'est tenue entre le Conseil d'Etat et les syndicats.

La rencontre constitue une étape supplémentaire dans le processus de négociation, les partenaires ne divulguant rien du contenu.

La rencontre constitue une étape supplémentaire dans le processus de négociation, les partenaires ne divulguant rien du contenu.

Adrien Perritaz, Keystone

Le dossier controversé de la révision de la Caisse de prévoyance du personnel de l'Etat de Fribourg (CPPEF) a fait l'objet mercredi d'une nouvelle réunion entre Conseil d'Etat et représentants des employés. L'échange s'est révélé positif, estime-t-on côté syndical.

La rencontre constitue une étape supplémentaire dans le processus de négociation, les partenaires ne divulguant rien du contenu. Contacté par Keystone-ATS, le Syndicat des services publics (SSP) a simplement relevé qu'elle s'était déroulée positivement. Le Conseil d'Etat a dit vouloir réfléchir aux propositions des représentants du personnel.

Selon le SSP, les pourparlers devraient déboucher sur un nouveau projet, «juste avant les vacances d'été ou juste après». La réunion de mercredi intervenait huit jours après le débrayage d'une heure organisé dans la fonction publique fribourgeoise le 30 avril, un mouvement auquel entre 2000 et 4000 personnes ont pris part.

Manifestation en février

Le débrayage constituait le prolongement de la manifestation tenue le 20 février dans les rues de Fribourg et qui avait réuni entre 3000 et 4000 personnes déjà. La procédure de consultation usuelle concernant le projet de réforme de la CPPEF s'est achevée à la mi-mars.

En ce qui concerne les menaces de sanctions proférées par le Conseil d'Etat envers celles et ceux qui ont participé au débrayage, il n'y a pas encore de réponse définitive, a-t-on appris auprès du SSP. «Mais nous sommes confiants sur le fait qu'il n'y en aura pas», a dit son secrétaire régional Gaétan Zurkinden.

Manifestation et débrayage ont été organisés conjointement par la Fédération des associations du personnel des services publics du canton de Fribourg (Fede) et le SSP. Du côté du Conseil d'Etat, le dossier est dans les mains du grand argentier du canton Georges Godel.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!