Conflit - Nouvelles tensions dans l’est de l’Ukraine
Publié

ConflitNouvelles tensions dans l’est de l’Ukraine

Kiev a accusé samedi les séparatistes de violer presque tous les jours le cessez-le-feu signé en 2020.

Des militaires ukrainiens chargent des cartouches lors d’affrontements avec les séparatistes près de la petite ville de Volnovakha, dans la région de Donetsk, le 21 juin dernier.

Des militaires ukrainiens chargent des cartouches lors d’affrontements avec les séparatistes près de la petite ville de Volnovakha, dans la région de Donetsk, le 21 juin dernier.

AFP

L’armée ukrainienne a annoncé samedi que les séparatistes de l’est du pays avaient attaqué ses troupes au mortier et avec des armes antichars, faisant un mort parmi ses soldats. Accusant les séparatistes, soutenus par Moscou, de violations quasi quotidiennes du cessez-le-feu de 2020, l’armée ukrainienne a précisé que l’attaque était partie d’un lieu proche du centre administratif des séparatistes à Donetsk, et ajouté que les troupes ukrainiennes avaient riposté.

L’armée ukrainienne est en conflit avec les séparatistes des régions de Donetsk et Lugansk depuis 2014, année de l’annexion par la Russie de la péninsule de Crimée. Après une résurgence de violences au début de cette année, la Russie a massé 100’000 militaires aux frontières de l’Ukraine, laissant craindre une escalade importante dans le conflit.

Peu après, Moscou a annoncé le retrait de ses troupes, mais Washington et Kiev affirment que le retrait a été limité. Moscou a toujours affirmé que son soutien aux régions séparatistes était purement politique, alors que Kiev et ses alliés occidentaux dénoncent l’envoi sur place de troupes et d’armes par Moscou. Le conflit a fait jusqu’à présent plus de 13’000 morts.

(AFP)

Votre opinion