Tennis – Novak Djokovic forfait à Indian Wells
Publié

TennisNovak Djokovic forfait à Indian Wells

Le No 1 mondial, qui vient de rater un Grand Chelem calendaire, ne jouera pas le tournoi californien.

Novak Djokovic avait craqué en finale de l’US Open, il y a deux semaines.

Novak Djokovic avait craqué en finale de l’US Open, il y a deux semaines.

AFP

Le No 1 mondial Novak Djokovic, qui a récemment échoué à réaliser un Grand Chelem calendaire à l’US Open, renonce à participer au Masters 1000 d’Indian Wells, qui aura lieu en Californie à partir du 7 octobre.

«Nous sommes déçus que Novak ne puisse pas nous rejoindre cet automne. Nous espérons le revoir en mars prochain pour la quête d’un sixième titre record dans le désert», a déclaré Tommy Haas, directeur du tournoi, dans un court message diffusé sur Twitter.

«Je suis désolé de ne pas pouvoir voir mes fans à Indian Wells et jouer dans le désert, mon endroit préféré. J’espère vous voir l’année prochaine!» a pour sa part commenté Djokovic, cité dans le communiqué.

Nombreuses absences

L’absence de taille du Serbe dans le tableau masculin s’ajoute à celles déjà connues de Roger Federer et de l’Espagnol Rafael Nadal, ou encore de l’Autrichien Dominic Thiem, tous blessés.

Chez les dames, la Japonaise Naomi Osaka, qui a souhaité faire une pause dans sa carrière car elle est en proie à des problèmes d’anxiété, la No 1 mondiale Ashleigh Barty et l’Américaine Serena Williams, elle aussi convalescente, seront aussi absentes.

Djokovic est passé tout près d’écrire l’histoire, il y a deux semaines à Flushing Meadows, où il a cédé en finale contre le Russe Daniil Medvedev, son dauphin au classement ATP, échouant ainsi à remporter les quatre Majeurs sur une saison. Exploit qui n’a plus été réalisé chez les messieurs depuis 1969 par l’Australien Rod Laver.

Il a aussi raté l’occasion de décrocher un 21e titre record du Grand Chelem, lui qui en compte 20, comme ses éternels rivaux Federer et Nadal.

À New York, impuissant face à Medvedev, auteur d’un match exceptionnel, il avait craqué, versant quelques larmes sur sa chaise entre deux jeux, au moment où le public le soutenait comme jamais il ne l’avait fait auparavant, en seize participations du Serbe.

À Indian Wells, habituellement programmé en mars, mais déplacé cette année en octobre en raison de la pandémie de Covid-19, il a remporté cinq de ses 36 victoires en Masters 1000, en 2008, 2011, 2014, 2015 et 2016.

(AFP)

Votre opinion