Publié

TennisNovak Djokovic: «Je crois en une forme de destinée»

Le numéro un mondial est fier d’avoir accompli son rêve de gosse, dans un environnement qui ne s’y prêtait pas. Bien qu’éliminé en quarts de finale à Rome, il fait de Roland-Garros son objectif principal.

par
Le Matin Dimanche
Novak Djokovic s’est incliné vendredi face à Thomas Berdych en quart de finale du tournoi de Rome. «Les défaites sont de bien meilleures leçons de vie que les victoires. Tout est exposé dans ces moments-là. A commencer par les émotions.»

Novak Djokovic s’est incliné vendredi face à Thomas Berdych en quart de finale du tournoi de Rome. «Les défaites sont de bien meilleures leçons de vie que les victoires. Tout est exposé dans ces moments-là. A commencer par les émotions.»

Gabriel Bouys, AFP

Novak Djokovic a accordé au « Matin Dimanche » un entretien exclusif en marge du tournoi Masters 1000 de Rome. Une interview au cours de laquelle le numéro un mondial évoque sa fierté d’avoir réalisé son rêve de gosse, devenir le meilleur joueur du monde. «Pour plein de gens autour de moi, enfant, c’était impossible. Nous vivions la guerre. (…) Mais j’ai réussi. Et c’est que j’apprécie le plus dans ma position aujourd’hui.»

Votre opinion