Tennis - Novak Djokovic, le calme après la tempête
Actualisé

TennisNovak Djokovic, le calme après la tempête

Deux jours après son coup de sang contre un arbitre, le Serbe a connu une matinée paisible jeudi au Masters 1000 de Rome.

par
Sport-Center
Novak Djokovic en action contre Alejandro Davidovich jeudi à Rome.

Novak Djokovic en action contre Alejandro Davidovich jeudi à Rome.

AFP

La scène vous a peut-être échappé. Ou pas d’ailleurs. Mardi, Novak Djokovic est apparu très tendu lors de son entrée en lice contre Taylor Fritz au Masters 1000 de Rome. Malgré le gain de la première manche et un tennis globalement en place, le No 1 mondial avait complètement dégoupillé au début de la deuxième, après avoir concédé le break au joueur américain. «Combien de temps encore vous voulez jouer», avait-il crié sur le pauvre arbitre, coupable à ses yeux de ne pas avoir décrété l’interruption de la partie plus tôt.

Finalement vainqueur 6-3 7-6 de Fritz, le Serbe a vécu une tout autre matinée jeudi. Sous le soleil romain et devant quelques centaines de spectateurs, admis au Foro Italico en jauge limitée, «Nole» n’a fait qu’une bouchée de l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (ATP 48), laminé 6-2 6-1 en 1h10. Pour son 15e quart de finale en… 15 participations au tournoi, le quintuple lauréat de l’épreuve sera opposé vendredi à celui de Monte-Carlo, Stefanos Tsitsipas (5e mondial), qui a battu le finaliste de Madrid, Matteo Berrettini (9e).

Le premier set, très engagé, a tenu ses promesses, basculant en faveur du Grec dans un tie-break renversant (7-3), où Tsitsipas, mal parti, est revenu grâce à ses qualités de déplacement, notamment en allant chercher une balle qui semblait hors de portée après une amortie de l’Italien. Berrettini a d’ailleurs protesté, en vain, assurant que la balle avait touché terre une deuxième fois. Le duel physique a ensuite tourné à l’avantage du Grec de 22 ans dans le second set, pour une victoire scellée en 1h36, 7-6 (7/3) 6-2.

Hécatombe chez les femmes

La Bélarusse Aryna Sabalenka (4e mondiale), victorieuse à Madrid la semaine dernière, est-elle tombée jeudi en 8es du tournoi de Rome, battue par Coco Gauff (WTA 35) 7-5 6-3. La jeune américaine de 17 ans continue de brûler les étapes avec cette qualification pour les quarts de finale à Rome, après avoir notamment atteint les demi-finales à Adelaïde en février et les quarts à Dubaï en mars.

Elle retrouvera en quarts de finale la No 1 mondiale Ashleigh Barty, qui a dominé la Russe Veronika Kudermetova (28e mondiale) 6-3 6-3 en 1h20. À moins de trois semaines de Roland-Garros (30 mai-13 juin), l’Australienne a confirmé sa grande forme sur la terre battue après ses finales ces dernières semaines à Stuttgart puis Madrid (victoire puis défaite contre Sabalenka).

Le tableau féminin continue de perdre ses favorites avec déjà six des dix premières joueuses sorties, après les éliminations mercredi au 2e tour de Naomi Osaka (2e), Simona Halep (3e, abandon), Sofia Kenin (5e), Serena Williams (8e) et Petra Kvitova (10e).

Votre opinion