01.07.2020 à 09:36

Nsame: une claque qui coûte trois matches

Football

En collant une gifle à Sauthier mardi soir, l’attaquant d’YB a écopé de trois matches de suspension. Mais pourquoi a-t-il pété les plombs?

par
Sport-Center
Après avoir été consulté la VAR, M. Horisberger s'est ravisé et a sorti son carton rouge.

Après avoir été consulté la VAR, M. Horisberger s'est ravisé et a sorti son carton rouge.

Keystone

Tenu en échec par Servette mardi soir (1-1), Young Boys a sans doute égaré plus que deux points dans la course au titre l’opposant à Saint-Gall et Bâle. A la Praille, les visiteurs bernois, déjà privés de Guillaume Hoarau sur blessure, ont aussi perdu Jean-Pierre Nsame, la meilleure gâchette de Super League, expulsé à la suite d'une gifle donnée à Sauthier.

Dans sa très théâtrale chute, le capitaine du Servette en a certainement rajouté, cela n’enlève au demeurant rien à l’intention du coup qui lui a été porté. Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer dans la tête de l’ancien buteur «grenat» pour le voir pareillement disjoncter? Au moment des retrouvailles, on peut aisément imaginer un mélange de frustration – Nsame n’a toujours pas marqué contre Servette - et de provocation(s) adverse(s).

Sur les images du délit de la 70e minute, on voit très clairement Sauthier tenter d’écarter Nsame pour protéger Frick au moment où celui-ci s’apprête à s’emparer du ballon. Puis son ancien coéquipier lui porter une claque qui va peser lourd.

La première expulsion de sa carrière

Alors que M. Horisberger s’était contenté de sortir son carton jaune dans un premier temps, le buteur d’YB a été rattrapé par la VAR. Après avoir été visionné la scène sur son écran de contrôle, l’arbitre a alors annulé l’avertissement qu’il venait de distribuer pour le remplacer par un rouge direct. Voilà qui n'est pas resté sans conséquence au niveau de la sanction à laquelle a été condamné le No 18 du Wankdorf.

A la suite de son coup de sang, Jean-Pierre Nsame a écopé de trois matches de suspension pour geste antisportif grossier. A 27 ans, le buteur franco-camerounais n’avait encore jamais été expulsé de toute sa carrière. L’homme est plutôt réputé pour sa sportivité. Cela explique d’autant moins son geste…

Également renvoyé prématurément au vestiaire mardi pour avoir touché le ballon des mains hors de ses 16 mètres à la 82e minute, Jérémy Frick s'en tire avec un seul match de suspension, qu'il purgera samedi contre Zurich.

N.JR

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!