Football: Nsamé voit rouge et YB rate sa reprise
Publié

FootballNsamé voit rouge et YB rate sa reprise

Expulsé pour une gifle, Jean-Pierre Nsamé a manqué au champion, contraint au match nul à Vaduz (0-0). Lugano bat Saint-Gall et remonte au deuxième rang

par
Sport-Center
Jean-Pierre Nsame (YB) doit se demander pourquoi il continue de se laisser piéger par les défenseurs et ses sautes d’humeur. 
(Claudio de Capitani/freshfocus)

Jean-Pierre Nsame (YB) doit se demander pourquoi il continue de se laisser piéger par les défenseurs et ses sautes d’humeur.
(Claudio de Capitani/freshfocus)

freshfocus

Drôle de semaine pour Jean-Pierre Nsamé. Quelques heures après avoir été élu pour la deuxième fois joueur de l’année en Super League, l’attaquant des Young Boys a été expulsé à Vaduz. En cause, un geste revanchard à l’encontre du défenseur liechtensteinois Yannick Schmid. Comme fin juin à l’encontre du Servettien Sauthier, le Camerounais s’est fendu de ce que les catcheurs appellent un «atémi», soit une claque, portée ici au niveau de la gorge.

Jean-Pierre Nsamé a-t-il été vraiment l’auteur d’un geste violent? Ou sa réaction, certes excessive, ne visait qu’à repousser le marquage très tactile de son défenseur? Chacun se fera son opinion. Reste que Monsieur Adrien Jacottet, préposé VAR, a jugé que l’action méritait attention. Et après visionnage au bord du terrain, l’arbitre Lukas Fähndrich renvoyait la star de Super League aux vestiaires.

Privé de son serial buteur, Young Boys est ensuite resté muet sur le terrain de la lanterne rouge. Une reprise ratée pour les Bernois qui n’a toutefois pas de conséquences comptables puisque leurs deux poursuivants ont été battus. Après le FC Bâle, étrillé samedi soir chez lui par Zurich (1-4), le FC Saint-Gall de Peter Zeidler est en effet tombé – comme beaucoup – dans le piège du Cornaredo. C’est un penalty de Maric à la 85e minute qui a permis à la troupe de Maurizio Jacobacci de s’imposer et de dépasser son adversaire du jour pour s’installer à la deuxième place du classement.

Votre opinion