10.11.2013 à 12:05

VATICANNuit de cristal: le pape appelle à la «vigilance»

Le pape François a demandé dimanche aux catholiques d'être "vigilant" contre "toute forme de haine et d'intolérance", en commémorant la "Nuit de Cristal" de 1938 contre les juifs allemands, "triste pas" vers la Shoah.

AFP

Lors de l'Angelus sur la place Saint-Pierre bondée, le pape argentin a évoqué "les violences de cette nuit entre 9 et le 10 novembre 1938 contre les juifs, leurs synagogues, leurs maisons, leurs commerces, qui ont constitué un triste pas vers la tragédie de la Shoah".

"Renouvelons notre sentiment de proximité et notre solidarité au peuple hébreu, qui sont nos frères aînés. Prions Dieu afin que la mémoire du passé, des péchés du passé, nous aide à être toujours vigilants face à toute forme de haine et d'intolérance", a-t-il recommandé à quelque 60.000 fidèles rassemblés par un temps gris sur la place. L'Allemagne commémore la "Nuit de Cristal", un pogrom contre les juifs, il y a 75 ans. Il a été le signe avant-coureur de la "solution finale" qui sera mise en oeuvre contre les juifs d'Europe, la plus grande tragédie du XXème siècle.

Dans cette nuit et la journée qui suivit, des commerces tenus par des juifs furent saccagés, des synagogues incendiées et 30.000 hommes arrêtés puis déportés. Ces violences firent 90 morts parmi la population juive allemande.

Jorge Mario Bergoglio a toujours entretenu des relations très chaleureuses avec la communauté juive argentine.

Depuis le document approuvé par le Concile Vatican II, "Nostra Aetate", sur le respect pour les autres religions, "l'enseignement du mépris" véhiculé par un vieil antisémitisme chrétien à l'égard des juifs a été dénoncé par tous les papes, même si des incompréhensions demeurent dans le dialogue entre les deux religions soeurs. Les rancoeurs et préjugés contre les juifs étaient si ancrés dans la société chrétienne européenne des années 30 que catholiques et protestants allemands ont souvent suivi la propagande nazie contre les juifs, même si de belles figures de résistance contre la haine raciale ont aussi existé dans ces deux confessions.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!