Publié

ExclusifNuit en télécabine: «L’hélicoptère a dû renoncer!»

Un des touristes restés bloqués pendant seize heures dans le massif du Mont-Blanc livre son témoignage au «Matin».

par
Benjamin Pillard
Les quatre Français n’étaient pas équipés pour passer la nuit à 3600?m d’altitude…

Les quatre Français n’étaient pas équipés pour passer la nuit à 3600?m d’altitude…

DR

C’est en T-shirts que Valéry Delisle (52 ans), ses deux fils aînés de 20 et 25 ans, ainsi qu’un ami de ces derniers, sont entrés dans l’une des télécabines de la liaison «Panoramique Mont-Blanc» reliant la Pointe Helbronner (versant italien des Alpes) à l’Aiguille du Midi (distante de 5 km, entre 3460 et 3840 m d’altitude), jeudi vers 15h30. Car ces quatre Français de la région d’Aix-en-Provence comptaient bien redescendre à Chamonix (F) en fin d’après-midi, où les randonneurs séjournaient depuis le début de la semaine. «Nous avions déjà fait le Grand Paradis (I), et nous avions prévu de faire l’ascension du Mont-Blanc ce vendredi», témoigne le quinquagénaire, contacté par «Le Matin».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!