Football: Nyon et Yverdon en chasseurs

Publié

FootballNyon et Yverdon en chasseurs

Les Nyonnais, tout en maîtrise, et les Yverdonnois, un peu plus à l'arraché, restent à quatre points du leader lucernois.

par
Tim Guillemin

La Promotion League en est à sa septième journée. «Le Matin» vous propose de suivre l'actualité de la troisième division nationale, au moyen d'une toute nouvelle rubrique qui sera en ligne après chaque journée. Les joueurs en vue, les affiches, les phrases-choc: vous ne manquerez rien de ce qui concerne les six clubs romands de ce niveau, à savoir La Chaux-de-Fonds, Yverdon, Bavois, Stade-Lausanne-Ouchy, Sion M21 et le Stade Nyonnais.

La performance du week-end

Elle est à mettre à l'actif d'un très impressionnant Stade Nyonnais. Les hommes d'Oscar Londono ont trouvé leur rythme en atomisant Köniz 7-0! Karim Chentouf a frappé deux fois sur penalty et Nyon s'est imposé sans trembler un seul instant. Le week-end s'est d'ailleurs révélé parfait puisque la deuxième équipe, avec l'attaquant ivoirien Khalil Lambin, est allée gagner 6-0 sur le terrain de LUC-Dorigny en 2e ligue!

Nyon, avec son effectif de grande qualité, reste donc en embuscade, à quatre points du leader Kriens. Le tout en jouant bien et en marquant des buts. Et où à lieu le prochain match de championnat? A Emmenbrücke, justement, où les Nyonnais iront défier le SCK. Ce sera chaud! Mais avant cela, il faudra aller sortir Locarno (2e ligue inter) en Coupe de Suisse. Faux-pas interdit, même si les Tessinois sont actuellement troisièmes de leur groupe.

Le caractère du week-end

Encore une fois à mettre à l'actif d'Yverdon Sport! Même si Anthony Braizat n'était pas là (cours d'entraîneur), les Nord-Vaudois sont allés gagner 2-1 à Zurich face à YF Juventus en ayant été menés 0-1. Tiens, exactement comme la semaine d'avant face à Bâle M21. Et, comme il y a sept jours, le but vainqueur a été marqué à la dernière minute! Cette fois, c'est Djibril Cissé qui a offert la victoire à YS, en transformant à la 93e un penalty consécutif à une faute de main zurichoise. Yverdon est là, à égalité de points avec Nyon. En étant un peu moins convaincant, mais pour l'instant, ça passe. Prochain match à la maison, face à Sion M21.

La série de La Tchaux continue

Et encore une victoire à domicile pour La Chaux-de-Fonds, qui en est à trois sur trois à la Charrière! Samedi, les Neuchâtelois n'ont pas été transcendants sur leur pelouse synthétique, mais ils ont battu Stade-Lausanne-Ouchy 2-0 grâce à des réussites de Mylord Kasai, encore lui, et Maël Erard. Mais il n'y a eu que la victoire à retenir pour les hommes de Christophe Caschili.

Le joueur du week-end

Alexandre Martinovic. Le gardien de La Chaux-de-Fonds a été l'un des grands artisans de la victoire des siens, détournant tous les envois des attaquants stadistes. A 32 ans, l'ancien gardien de Sochaux et de l'équipe de France espoirs fait le bonheur des Neuchâtelois qui savent pouvoir compter sur un dernier rempart très efficace. Ses 193 centimètres et sa personnalité en font un gardien très charismatique, qui aurait évidemment mérité d'avoir sa chance plus haut. Tant mieux pour La Tchaux, bien sûr, mais on ne peut s'empêcher d'avoir quelques regrets pour lui. Son talent aurait pu s'exprimer au niveau professionnel, c'est une évidence.

Le joueur à suivre

Aimery Pinga a encore marqué. Le voilà à trois réalisations pour le FC Sion M21, qui a obtenu un point face à Old Boys, samedi à Savièse (1-1). Le jeune attaquant, venu du FC Fribourg, aura de la peine à apparaître avec la première équipe cette saison, vu la concurrence nouvelle à Tourbillon, mais il a du potentiel devant le but.

La question du week-end

Quand le FC Bavois va-t-il enfin enchaîner deux belles performances? Ou tout simplement marquer des points deux week-end de suite? Le FCB est plus fort que la saison dernière, c'est une cerittude, mais il ne marque pas beaucoup plus de points pour l'instant. Défaits à Breitenrain samedi (3-1), les Bavoisans ont besoin de faire preuve de plus de caractère. Leur président Jean-Michel Viquerat a beaucoup investi cet été, pour éviter de jouer le maintien jusqu'à la dernière journée. Mais, au rythme où c'est parti (défaite à l'extérieur, inconstance à la maison), Bavois ne coupera pas à une nouvelle saison dangereuse.

Ton opinion