Publié

WashingtonObama et le dalaï lama se saluent discrètement

Barack Obama et le dalaï lama se sont retrouvés jeudi matin à Washington et se sont salués à distance lors d'un «petit déjeuner national de prière». Cette initiative a déjà provoqué l'ire de la Chine.

Barack Obama et le dalaï lama se sont salués.... à distance. La Maison-Blanche a pris soin de souligner qu'aucune «rencontre spécifique» entre les deux hommes n'est prévue.

Barack Obama et le dalaï lama se sont salués.... à distance. La Maison-Blanche a pris soin de souligner qu'aucune «rencontre spécifique» entre les deux hommes n'est prévue.

ARCHIVES, Keystone

Le président américain devait s'exprimer ce jeudi 5 février devant les quelque 3000 personnes rassemblées à l'occasion d'un «petit déjeuner national de prière», rendez-vous annuel dans la capitale fédérale. Le dalaï lama était installé à une table ronde devant le podium, en compagnie notamment de Valerie Jarrett, proche conseillère de Barack Obama.

Après avoir été annoncé, le chef spirituel des Tibétains a joint ses mains et salué l'audience. Installé sur une estrade en compagnie de sa femme Michelle et d'une demi-douzaine d'intervenants, Barack Obama a joint ses mains en réponse.

Vive réaction

Le président américain salue traditionnellement nombre de leaders religieux. Mais la Maison-Blanche a pris soin de souligner qu'aucune «rencontre spécifique» entre les deux hommes n'est prévue.

Sans surprise, la Chine, qui met invariablement en garde contre toute ingérence dans ses «affaires intérieures», a vivement réagi: «Nous sommes opposés à toute rencontre, quelle que soit sa forme, entre un dirigeant étranger et le dalaï lama», a déclaré Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

(ats)

Ton opinion