Publié

Présidentielle françaiseObama remercie Sarkozy pour son «amitié»

Le président des Etats-Unis a remercié lundi son homologue français sortant pour ses «solides qualités de chef, son amitié et sa coopération dans une période difficile», a annoncé la Maison-Blanche après un appel téléphonique entre les dirigeants.

Barack Obama: «Nicolas Sarkozy de «partenaire ouvert.»

Barack Obama: «Nicolas Sarkozy de «partenaire ouvert.»

ARCHIVES, AFP

Lors d'un appel, Brack Obama «a exprimé son appréciation pour la coopération qui a marqué les relations entre les deux dirigeants depuis janvier 2009», et a exprimé ses «meilleurs voeux à Nicolas Sarkozy et à son épouse Carla», a précisé le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney, au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle.

Barack Obama avait appelé dès dimanche soir François Hollande, vainqueur de Nicolas Sarkozy, pour le féliciter et l'inviter à une rencontre bilatérale à la Maison-Blanche avant les sommets du G8 et de l'Otan prévus dans deux semaines aux Etats-Unis.Avant l'élection française, Barack Obama avait souligné entretenir avec Nicolas Sarkozy des relations «excellentes».

Coopération efficace

Leurs mandats se seront chevauchés pendant trois ans et quatre mois. Barack Obama est candidat à quatre années supplémentaires à la Maison-Blanche: la présidentielle américaine aura lieu le 6 novembre.

Malgré de réels désaccords sur le fond, en particulier la relance de la croissance après la crise de 2008 et le dossier israélo-palestinien, MM. Obama et Sarkozy avaient vanté ces derniers mois l'efficacité de leur coopération, notamment dans le dossier libyen.

Signe de cette entente après quelques accrocs formels en 2009, Barack Obama avait consenti à participer à un entretien télévisé commun avec son homologue français, qu'il avait couvert d'éloges à l'issue du G20 à Cannes (France) début novembre 2011, alors que Nicolas Sarkozy n'avait pas encore déclaré sa candidature.

Mêmes combats

«Nicolas et moi, nous entretenons d'excellentes relations, nous les avons toujours eues.

Cela résulte du fait que nous partageons des responsabilités, nous menons les mêmes combats dans une époque très difficile», avait affirmé Barack Obama, en qualifiant Nicolas Sarkozy de «partenaire ouvert, qui travaille beaucoup, qui a beaucoup d'énergie».

(AFP)

Votre opinion