Basketball: Olympic assure, Union prend la main
Publié

BasketballOlympic assure, Union prend la main

Neuchâtel et Fribourg se sont imposés, samedi.

Olympic s'est imposé face Lugano.

Olympic s'est imposé face Lugano.

Keystone

Les Lions de Genève ont perdu l'avantage du terrain dès le premier match de la demi-finale des play-off les opposant à Union Neuchâtel. Vainqueur du tour préliminaire, Fribourg Olympic a en revanche maîtrisé son sujet face à Lugano.

Union Neuchâtel est allé s'imposer 84-75 au Pommier samedi. Les hommes de l'entraîneur Manu Schmitt ont forcé la décision en réussissant un partiel de 7-0 à l'entame de l'ultime quart-temps en l'espace de 2', qui leur permettait de prendre six longueurs d'avance (66-72 après 33'57''). Les Unionistes géraient ensuite parfaitement leur affaire face à une équipe qui a souffert du manque de réussite de son «shooteur» Dusan Mladjan, auteur de 8 points seulement avec un maigre 4 sur 13 au tir. L'ailier tessinois a notamment manqué ses cinq tentatives à 3 points.

Le meilleur marqueur neuchâtelois Babacar Touré a en revanche réussi un match plein. L'intérieur sénégalais a signé un énième double double avec ses 21 points et 10 rebonds, dont 4 captés en phase offensive. Il s'est en outre montré décisif en fin de partie, «volant» le ballon dans les mains de Jérémy Jaunin à 1'21'' du «buzzer» avant d'inscrire ses deux derniers points 20'' plus tard pour ôter définitivement tout espoir aux Lions (72-80).

Williamson s'illustre

Vainqueur 85-73 de Lugano, Fribourg Olympic a fait la différence en début de match face à des Tigers qui n'avaient sans doute pas récupéré des efforts consentis dans l'acte V de leur quart de finale jeudi soir à Monthey. Les vainqueurs de la Coupe de Suisse 2016 menaient ainsi 28-12 après 10'30'' grâce notamment aux 11 points inscrits dans le premier quart par Andre Williamson (21 points au total), portant leur avance à 18 unités à la 13e minute (36-18).

Lugano n'a certes pas laissé filer la première manche de cette demi-finale. Les Tigers revenaient ainsi à 5 longueurs à la 30e minute (61-56), après avoir marqué trois paniers primés consécutifs grâce à Derek Stockalper, Terrance Henry et Axel Louissaint. La réplique fribourgeoise était cependant cinglante: Jonathan Kazadi puis Roberto Kovac (deux fois) trouvaient la cible à 3 points à trois reprises en un peu plus de deux minutes pour redonner de l'air à leur équipe. A 70-58 à la 32e, la messe était dite.

(si)

Votre opinion