Basketball: Olympic remet les pendules à l’heure face aux Lions
Publié

BasketballOlympic remet les pendules à l’heure face aux Lions

Les Fribourgeois ont fait exploser les Genevois en deuxième mi-temps, mardi, et ont égalisé à 1-1 dans la demi-finale des play-off. Acte III vendredi.

par
Jérémy Santallo
Le Fribourgeois Boris Mbala a été précieux mardi contre les Lions de Genève.

Le Fribourgeois Boris Mbala a été précieux mardi contre les Lions de Genève.

Pascal Muller/freshfocus

Andrej Stimac le redoutait. Dans les couloirs de la salle de Saint-Léonard, samedi, après la victoire surprise des Lions de Genève lors de l’acte I de la demi-finale 100% romande des play-off de SB League, l’entraîneur du bout du lac avait prédit la réaction d’orgueil de Fribourg Olympic pour le match 2, mardi. Elle a été violente puisque le champion a égalisé dans la série (1-1) en s’imposant très largement (81-53).

Jordan rechute

Soucieux de démontrer dès les premières possessions que la soirée du week-end passé n’était qu’un accident, les locaux ont mis un point d’honneur à attaquer cette partie avec l’intensité défensive qu’on leur connaît. Sur leurs deux premières attaques, les Genevois, harcelés, ont perdu deux fois le ballon. Mais grâce à leurs Suisses, Thomas Jurkovitz et Brandon Kuba, les Lions ont fait illusion l’espace d’un quart-temps (23-17).

Meilleur joueur d’Olympic sur les deux premières parties de la série, Slobodan Miljanic a écopé de sa troisième faute personnelle, juste après la rechute de Davonta Jordan (mollet), qui a peut-être hypothéqué ses chances de rejouer cette saison. Mais Boris Mbala, impeccable à mi-distance lorsqu’il démarre au préalable en dribble sur son côté droit, et Arnaud Cotture derrière l’arc ont réalisé un premier écart conséquent (39-22).

Suggs muselé

Un bon passage de Dragan Zekovic a permis aux Lions de grignoter un peu de leur retard (44-33) mais dès le retour des vestiaires, après la mi-temps, Fribourg en a rajouté une couche avec un 8-0 (52-35). Bien défendu par Boris Mbala, le top scorer genevois Scott Suggs n’a marqué ses premiers points qu’à la 27e minute. Intenable au rebond offensif, Cotture a enflammé la fin du 3e quart-temps et fait grimper l’addition (62-41).

Après 30 minutes, Andrej Stimac, assis sur son banc, avait compris. Ses Lions, cramés physiquement après 20 minutes, ont finalement perdu 81-53. Au petit jeu des matches tous les trois jours, il n’est vraiment pas sûr que la courte rotation genevoise s’en tire à bon compte. Vendredi, à Genève, il faudra déjà retourner au combat face à l’armada fribourgeoise. Et celle-ci a rappelé, mardi, qui était le champion en titre.

Fribourg Olympic – Lions de Genève 81-53

Union gagne à Massagno

Votre opinion