Publié

OlympismeOlympisme/Dopage/JO-2016 - Le CIO ne suspend pas la Russie et laisse les fédérations internationales trancher

Le Comité international olympique (CIO) a décidé de ne pas suspendre le Comité national olympique russe (ROC) et de laisser les fédérations internationales statuer au cas par cas sur la participation des sportifs russes, au regard de critères très stricts, avant les Jeux de Rio. "Les sportifs russes des 28 sports olympiques doivent assumer les conséquences de la responsabilité collective (de leur pays) et la présomption d'innocence ne peut leur être appliquée", souligne le CIO. "D'un autre côté, la justice individuelle doit être appliquée et tout athlète doit pouvoir prouver que la responsabilité collective ne doit pas être appliquée dans son cas."

AFP

(AFPs)

Ton opinion