Pandémie – Omicron à Bâle: c’est un gymnasien vacciné qui n’a pas voyagé
Publié

PandémieOmicron à Bâle: c’est un gymnasien vacciné qui n’a pas voyagé

L’origine de la contamination d’un jeune homme par le nouveau variant est pour l’instant mystérieuse.

Le gymnase du jeune homme contaminé. Une centaine de personnes avec qui il a été en contact doivent respecter une quarantaine de dix jours.

Le gymnase du jeune homme contaminé. Une centaine de personnes avec qui il a été en contact doivent respecter une quarantaine de dix jours.

Bâle-Ville

Le premier cas connu de personne infectée par le nouveau variant Omicron en Suisse a un profil inattendu. Il s’agit d’un gymnasien de 19 ans de Bâle-Ville entièrement vacciné contre le coronavirus. Qui n’a pas voyagé récemment.

Le jeune homme ne souffre que de symptômes bénins et il a été déniché un peu «par hasard»: lors de tests de masse réguliers effectués dans les écoles du canton. Bâle-Ville note dans un communiqué que la source de la contagion est inconnue et explique que le gymnasien ne s’est pas rendu dans une zone considérée comme à risque et n’a d’ailleurs pas voyagé du tout récemment. Il a été placé à l’isolement.

Ce jeune homme, enfin, a eu de nombreux contacts lors de la période de contagion, avec ses camarades de classe comme dans une chorale, avec laquelle il s’est produit la semaine dernière. L’équipe bâloise de recherche de contacts a identifié une centaine de personnes, qui doivent rester en quarantaine pendant dix jours. À ce stade, aucune mesure de précaution supplémentaire nest nécessaire, est-il précisé.

(R.M.)

Votre opinion