Motocyclisme: On a trouvé le nouveau Marquez

Publié

MotocyclismeOn a trouvé le nouveau Marquez

Le vrai Marc Marquez a trouvé un «autre lui» qui signe même des autographes autour du circuit.

par
Jean-Claude Schertenleib Buriram

Combien sont-ils, les jeunes pilotes espagnols qu'on nous a présentés comme étant «le nouveau Marquez». Autant d'Italiens qui seront les «nouveaux Rossi». Il y a même des Suisses qui ne peuvent que devenir les dignes successeurs de Thomas Lüthi.

Mais en Thaïlande, Marc a trouvé le «nouveau Marquez», un gosse de cinq ans, qui ne doit pas mesurer plus de 100 centimètres et qui se promène dans le paddock dans une combinaison Marquez, avec une casquette Marquez et qui signe autant d'autographes que son prestigieux héros. Le champion du monde MotoGP n'a pas hésité à twitter leur rencontre.

----------

Que s'est-il passé avec Jorge Lorenzo?

Alors que la nuit tombait sur Buriram, aucune explication définitive ne pouvait être donnée pour expliquer la chute d'une rare violence de Jorge Lorenzo, lors de la seconde séance d'essais libres du jour. Au freinage qui précède le virage No 3 et qui termine la longue ligne droite – un kilomètre – du circuit thaïlandais, l'arrière de la Ducati a décroché d'un seul coup. Selon le Belge Xavier Siméon, tombé au même endroit quelques secondes plus tard, il y avait quelque chose de spécial sur la piste. Reste à savoir si cette tache de liquide est une conséquence de la chute de Lorenzo ou son explication. Chez Ducati, on parle d'un bruit bizarre, «comme si le moteur s'était arrêté.» Les spécialistes de l'électronique se sont immédiatement penchés sur le problème, pendant que le pilote était évacué vers l'hôpital de Buriram, pour des contrôles supplémentaires. «Jorge souffre d'une forte contusion du poignet gauche et de la cheville droite. Les premières radiographies ne laissent apparaître aucune fracture, mais des examens supplémentaires vont être réalisés à l'hôpital, au niveau du scaphoïde gauche. Après ces examens, nous déciderons si Jorge est apte ou non de poursuivre son week-end», explique le docteur Charte, le chef médical des GP.

----------

A Buriram, le baron est généreux

Ici, on l'appelle le baron. Le peuple l'adore, parce qu'il n'a pas de plus grand plaisir que de venir partager sa nourriture, assis sur un banc qui ne tient que par la force du raisonnement, accoudé sur un bout de planche, entouré des fumées odorantes de ces cantines brinquebalantes qui font le charme du pays.

Le baron? C'est Newin Chidchob, 60 ans depuis jeudi. Plus de vingt en politique, passant d'un parti à l'autre, suivant le courant. Désormais, Monsieur fait des affaires, après avoir plongé dans certaines qui n'étaient pas toutes belles. Son idée choc? Transformer la région de ces aïeux – plusieurs générations de cornacs, des statues d'éléphants sont partout à Buriram – en un temple national du sport. Il a commencé par un stade immense où joue le Buriram United, club dont il est le président. Un peu plus loin, «le» circuit, une grandiose folie de 55 millions qui porte le nom de Chang, un géant de la boisson dont le sigle représente deux éléphants près d'une source qui jaillit de terre. L'homme qui aime les choses simples de la vie est aussi un proche du propriétaire milliardaire de la brasserie. On s'aide entre gens généreux...

----------

La frustration de Tom

Il y a toujours pas mal de frustration chez Tom Lüthi. Parce que les écarts diminuent, que le rythme n'est pas mauvais, mais que la position reste la même: 22e chrono en cette première journée du GP de Thaïlande. «Aujourd'hui, nous avons beaucoup travaillé avec les pneus. Ce circuit est intéressant, parce que lorsque tu regardes le plan du tracé, tu as l'impression que c'est très facile. Mais ce n'est pas le cas. Il y a pas mal de pièges et, avec cette chaleur – 30 degrés, 56% d'humidité -, les hommes et les machines vont souffrir», explique Tom. Autre souci: la Honda No 12 est à nouveau (ce ne fut pas le cas en Aragon, où il avait étrenné un nouveau moteur) la moins rapide de tous: 315,7 km/h de vitesse maxi, contre 327,6 à la Ducati de Petrucci, qui mène ce classement devant la Honda de Crutchlow (326,8) et la Ducati de Dovizioso (326,5).

Ton opinion