05.05.2013 à 18:48

Football«On avait des choses à se dire»

Après la défaite du FC Sion contre Bâle, les vestiaires valaisans sont restés longtemps fermés. Les joueurs s’y sont balancés quelques vérités pour une supposée (re)mise au point verbale.

par
Nicolas Jacquier
De g. à dr.: Vilmos Vanczak, Gennaro Gattuso et Yannick Ndjeng.

De g. à dr.: Vilmos Vanczak, Gennaro Gattuso et Yannick Ndjeng.

Keystone

Ce dimanche après-midi, les joueurs du FC Sion ont mis plus de temps que d’habitude avant de satisfaire à leurs obligations médiatiques. Raison de ce décalage horaire: une réunion d’équipe de crise, dès la fin du match perdu 0-1 contre Bâle, soit sur le même score que lors de la demi-finale de Coupe de Suisse du 17 avril dernier. «On avait des choses à se dire, dira Vilmos Vanczak, premier à se présenter au parloir. Quand on perd, c’est parfois comme ça…»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!