Santé: «On banalise trop le cancer du sein»
Publié

Santé«On banalise trop le cancer du sein»

Atteinte par la maladie pour la seconde fois en quelques années, une Genevoise s’est lancé des défis pour remonter la pente. Et s’insurge contre ceux qui minimisent ce combat.

par
Pascale Bieri
Pour faire face à ce second cancer, Marylise Pesenti a décidé de se lancer des défis, comme sauter en chute libre, ou poser après s’être livrée à une séance de bodypainting.

Pour faire face à ce second cancer, Marylise Pesenti a décidé de se lancer des défis, comme sauter en chute libre, ou poser après s’être livrée à une séance de bodypainting.

Laurence Rasti

Des people qui posent épanouies dans les magazines, après un cancer du sein, des campagnes de prévention rivalisant d’esthétisme et de sensualité… Depuis quelques années, l’image de ce fléau qui touche une femme sur huit en Suisse – et qui est encore responsable de deux ou trois décès par jour – s’est plus que banalisée. Elle est devenue glamour.

Votre opinion