Football: «On doit mieux résoudre les problèmes»

Actualisé

Football«On doit mieux résoudre les problèmes»

Au lendemain de la défaite à Saint-Gall, Fabio Celestini évoque la situation périlleuse dans laquelle se retrouve le néo-promu.

par
N.Jr
Fabio Celestini: «On doit mieux résoudre les problèmes»

Fabio Celestini: «On doit mieux résoudre les problèmes»

Eric Lafargue

Fabio Celestini, Lausanne ne semble plus savoir comment freiner sa chute...

C'est compliqué. On voit que la confiance n'est plus à 100% comme elle avait pu l'être quand tout nous souriait. Mais est-ce que GC est aujourd'hui à 100%? Est-ce que Vaduz l'est? Sans doute existe-t-il aussi un problème d'interprétation. Quand on adresse un centre, il faut qu'il ait un sens. Dans toutes les zones du terrain, le bon geste est plus difficile à faire.

Comment sortir de cette spirale négative?

Il nous faut donner quelque chose de plus. Aujourd'hui, on joue mal nos bons coups. La dernière passe qui arrivait l'automne dernier n'arrive plus. Pourquoi maintenant, et pas avant? On doit mieux résoudre les problèmes. Alors qu'il faudrait lâcher le frein à main, on sent davantage de retenue, une sorte de crispation. Nos adversaires viennent aussi nous presser à sept, ce qui pose d'autres équations. Les équipes nous ont compris, elles lisent mieux notre jeu.

Au lendemain de cette déconvenue saint-galloise, comment sentez-vous le groupe?

Ce n'est pas facile à encaisser, ni pour les joueurs ni pour nous, le staff. La solution idéale, on sait qu'on ne l'a pas. On manque de fraîcheur mentale. Il faut s'accrocher, essayer d'aller prendre quelque chose à Bâle.

Entre le LS séduisant du début de saison et celui qui vient d'enchaîner dix matches sans victoire, où se situe la vérité?

On sait que l'on peut rivaliser avec tout le monde, mais il nous manque quand même quelque chose. Est-ce que l'on touche là aux limites de l'équipe ou cette mauvaise série n'est-elle qu'une étape dans sa progression future? Il nous reste 16 matches pour retrouver ce qui fait notre force, surtout imposer à nouveau notre jeu. Ces derniers temps, on perd des matches que l'on gagnait auparavant.

Ton opinion