22.11.2020 à 09:36

Tennis«On est personne pour dire ce qui est le mieux pour eux»

Comme très souvent, Rafael Nadal a fait preuve d’une grande lucidité au moment de commenter l’imbroglio autour de la tenue du prochain Open d’Australie.

von
JSA/AFP
Le monde ne tourne pas autour du tennis et Rafael Nadal a tenu à le rappeler samedi soir.

Le monde ne tourne pas autour du tennis et Rafael Nadal a tenu à le rappeler samedi soir.

KEYSTONE

Quand aura lieu l’Open d’Australie? C’est la question qui agite le microcosme du tennis en cette fin de semaine du Masters de Londres. Prévu du 18 au 31 janvier, le premier tournoi du Grand Chelem de 2021 pourrait être reporté de quelques semaines, voire plusieurs mois, selon la lecture de différents médias locaux.

Vaincu par Daniil Medvedev tard dans la soirée de samedi, Rafael Nadal a avoué qu’il s’agissait d’une situation sans précédent dans l’Histoire et exhorté les joueurs à faire preuve de patience. «Nous devons attendre ce que le gouvernement de Victoria dit. On ne peut pas faire grand-chose à part attendre. Nous ne sommes personne pour dire ce qui est le mieux pour leur pays, non? a concédé le No 2 mondial, avant de poursuivre.

«Nous devons être patients et accepter la situation. C’est difficile pour tout le monde, a-t-il enchaîné. On doit aider les tournois et les joueurs moins bien classés à garder leur travail, ainsi que les personnes qui gravitent autour. Il faut être flexible et essayer de jouer autant de tournois que possible l’an prochain. Espérons qu'avec le vaccin, tout ça sera bientôt terminé et qu'on pourra revenir à une situation proche de la normale.»

Projet remis en question

Le responsable de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a indiqué dimanche que des décisions seront «bientôt» prises. Initialement, le directeur général de la fédération souhaitait une arrivée des joueurs sur le sol australien à la mi-décembre afin qu’ils puissent effectuer leur quarantaine de 14 jours avant de participer aux tournois de préparation au Grand Chelem.

Mais ce projet a été remis en question par le Premier ministre de l’État de Victoria, Dan Andrews, rappelant que Melbourne, au cœur de la deuxième vague épidémique en Australie, venait à peine d’émerger de longs mois de confinement. Dan Andrews souhaiterait que les joueurs n’arrivent qu’à partir de début janvier, ce qui rendrait pratiquement impossible la tenue de l’ATP Cup et de plusieurs autres tournois.

Versions différentes

Pour l’heure, il n’est pas non plus certain que les joueurs soient autorisés à s’entraîner durant leur période de quarantaine. «Tennis Australia est tout à fait conscient du besoin de certitudes, mais aussi de la nécessité de trouver une solution avec le gouvernement de l’État afin de garantir la sécurité de toute la communauté», a déclaré Craig Tiley.

Selon le quotidien de Melbourne, «The Age», l’Open d’Australie pourrait être reporté d’une à deux semaines, et débuterait au plus tôt le 1er février. Mais le journal de Melbourne, le «Herald Sun», a affirmé de son côté qu’il pourrait être reporté à début mars.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Humble

22.11.2020 à 12:33

J’adore la lucidité et l’humilité de Nadal. Un exemple à suivre pour les jeunes de notre époque. C’est un grand champion sur et en dehors des courts de tennis.

Respect

22.11.2020 à 11:43

Qu’on l’aime ou pas, respect pour ce grand joueur 🤙

1202ge

22.11.2020 à 10:22

P. S. L australie, une île, en lockdown total depuis 10 mois, 15 tests positifs par jour, aucun morts....... Cqfd