11.09.2020 à 04:42

FranceOn lui refuse l’accès au musée à cause de son décolleté

Une jeune femme s’est vu refuser l’entrée du musée d’Orsay, à Paris, à cause de sa tenue. Suite à son témoignage sur les réseaux sociaux, l’établissement a présenté ses excuses.

par
J.Z
La tenue de la jeune femme le jour des faits.

La tenue de la jeune femme le jour des faits.

Twitter/@jeavnne

C’est dans une lettre ouverte diffusée sur Twitter que Jeanne a fait part de sa mésaventure. «Nous sommes le mardi 8 septembre, la chaleur est montée dans l’après-midi et les bras, torses, dos se découvrent dans Paris […] Mon désir, en cette fin de journée, est d’aller au musée d’Orsay, bien loin de me douter que mon décolleté sera un sujet de discorde.»

En arrivant devant l’établissement qu’elle souhaitait visiter, sa tenue semble en effet poser problème au personnel d’entrée. «Je n’ai pas le temps de sortir mon billet que la vue de mes seins et de mon apparat tout dépoitraillé choque une agente chargée du contrôle des réservations», écrit la jeune femme.

Invoquant une «règle» du musée, le personnel lui demande alors de se couvrir avec la veste qu’elle tenait dans sa main. Ce que la jeune femme, dans un premier temps, refuse. «Je n’ai pas envie de mettre ma veste parce que je me sens vaincue, obligée, j’ai honte, j’ai l’impression que tout le monde regarde mes seins, je ne suis plus que mes seins», déplore-t-elle. Une amie qui l’accompagne fait d’ailleurs remarquer aux agents que cette fameuse «règle» ne s’applique visiblement pas à tout le monde, elle-même portant une tenue dévoilant son nombril et qui n’a pourtant pas attiré l’attention du personnel.

Mais Jeanne finira par s’exécuter et entrera dans l’établissement. «Dans les couloirs du musée: des hommes en marcel, des femmes en dos nus, en brassières, en crop top, mais toutes très minces et avec très peu de seins, décrit la jeune femme. Je me demande si on m’aurait laissée entrer sans éclat, si j’avais porté certaines tenues de ces femmes que j’ai croisées.»

Sur Twitter, le témoignage de la Jeanne a touché de nombreux internautes, qui ont massivement relayé la publication et transmis leur soutien à la jeune femme. Et son coup de gueule n’est pas resté sans réponse puisque face aux accusations, le musée d’Orsay a présenté ses «excuses», faisant part d’un «incident» et assurant vouloir prendre contact avec la «personne concernée».

«L’établissement regrette profondément cet incident et a immédiatement pris contact avec cette jeune femme afin de lui présenter ses excuses, ajoute l’établissement dans un communiqué. Un rappel des règles d’accueil a été effectué auprès de la société prestataire placée aux entrées du musée.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
62 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Mike

12.09.2020 à 16:19

Rauss vous avez pas autre chose

Leonard

12.09.2020 à 13:29

Au Louvre la Joconde aurait sourit pauvre femme

VDM

12.09.2020 à 09:58

Oh la vache!!!