13.08.2020 à 09:19

Football«On m’a dit que l’arbitre vidéo dormait»

Le joueur de Wolverhampton Ruben Neves est revenu sur une erreur d’arbitrage qui a coûté cher à son équipe contre Séville en Ligue Europa.

par
Sport-Center
La position litigieuse de Diego Carlos (No 20 en blanc) lors du penalty manqué par Raul Jimenez.

La position litigieuse de Diego Carlos (No 20 en blanc) lors du penalty manqué par Raul Jimenez.

Twitter

Le milieu de terrain de Wolverhampton Ruben Neves a révélé une anecdote pour le moins particulière survenue lors de la rencontre des quarts de finale de Ligue Europa, disputée mardi entre les Wolves et Séville et remportée 1-0 par les Espagnols.

En première mi-temps, l’attaquant de Wolverhampton Raul Jimenez obtient un penalty. Le Mexicain manque son essai, mais les images vidéos montrent le défenseur de Séville Diego Carlos dans la surface de réparation au moment de la frappe. Le penalty aurait logiquement dû être retiré.

Séville s’est finalement imposé 1-0 grâce à un but de Lucas Ocampos à la 88e minute et a ainsi pu valider son ticket pour les demi-finales de la compétition, disputée en Allemagne.

Interrogé après la rencontre, le milieu de terrain de Wolverhampton a fait une déclaration plutôt surprenante.

«J’ai demandé à l’arbitre si l’assistant vidéo dormait sur le penalty, parce qu’un joueur de Séville était déjà dans la surface et il m’a dit oui, a déclaré le Portugais sur beIN Sports. Une situation similaire était déjà arrivée quand on a joué contre Manchester City.»

«Je ne sais pas pourquoi il m’a répondu comme ça, mais ça a changé le match. Si l’UEFA édicte des règles, tout le monde doit les respecter», a fait remarquer le joueur. Même si la réponse de l’arbitre peut passer pour une boutade ou une manière de couper court à la conversation, ce n’était certainement pas la chose à dire à ce moment-là.

«La VAR est disponible, a pour sa part déclaré l’entraîneur de Wolverhampton Nuno Espirito Santo. Si ce genre de situation arrive encore, on doit se demander pourquoi on ne fait pas retirer le penalty. Maintenant, on ne peut plus rien faire.»

Le FC Séville, cinq fois vainqueur de la compétition, affrontera Manchester United en demi-finale, dimanche soir à Cologne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Joran Dagobin

13.08.2020 à 10:37

On ne peut pas leur en vouloir. Ca doit être terriblement ennuyant de regarder des adultes jouer à la baballe.

Sneb

13.08.2020 à 10:24

Il aurait du reussir son penalty... il n'a pas ete gene pour le tirer... A partir de la... on a envie de lui dire de la coincer surtout.