Publié

Football«On n'est pas abattus»

Christian Binggeli et NE Xamax passeront l'hiver à la dernière place. Mais le président croit encore fermement au maintien.

par
Tim Guillemin
Saint-Gall
Christian Binggeli espère accueillir un défenseur et un milieu de terrain au mercato d'hiver.

Christian Binggeli espère accueillir un défenseur et un milieu de terrain au mercato d'hiver.

Keystone

Christian Binggeli est entré dans le vestiaire de ses joueurs à la fin du match perdu 3-2 à Saint-Gall samedi. «Je leur ai dit que j'étais fier de leur état d'esprit», a révélé le président xamaxien, qui a apprécié la performance des siens malgré la défaite. «Nos lacunes sont toujours les mêmes. On est trop friables défensivement. Et on ne marque pas nos occasions», a-t-il très justement synthétisé. En plus des deux buts inscrits par Charles-André Doudin (11e, 0-1) et Kemal Ademi (78e, 3-2), Xamax s'est en effet créé cinq occasions très nettes, qui auraient dû lui permettre de repartir de Saint-Gall avec un point... au moins.

Cette défaite condamne cependant les Neuchâtelois à la dernière place à la trêve, alors que Lugano et GC auront l'occasion de creuser l'écart ce dimanche. «Mais on n'est pas abattus. Il nous reste dix-neuf matches pour aller chercher cette place de barragiste. Avec ce que l'on montre, j'y crois. On produit du jeu, on fait honneur à la Super League», a relevé le président en se basant notamment sur le but de Kemal Ademi, inscrit au terme d'une action collective splendide.

Deux renforts espérés au mercato

Pour aller chercher la neuvième place, synonyme de barrage face au deuxième de Challenge League, Christian Binggeli a assuré que Xamax chercherait à engager deux joueurs confirmés cet hiver. «Un défenseur et un milieu de terrain, c'est le but. Dans l'idéal, on aimerait deux joueurs qui connaissent le championnat de Suisse, parce qu'on a vu que les étrangers avaient besoin d'un temps d'adaptation», a continué le boss de la Maladière, qui aimerait prêter l'un ou l'autre joueur cet hiver pour dégager de la masse salariale et attirer les deux recrues souhaitées.

Michel Decastel était lui très déçu de la défaite, irrité tant par le laxisme des siens en phase défensive que par le manque de réalisme offensif. «Mais on peut aussi relever la performance de l'arbitre, qui expulse Oss de manière très sévère, qui nous prive d'un penalty sur Nuzzolo et qui ne voit pas la faute de Sierro sur Gomes pour le 3-1...», a pesté l'entraîneur xamaxien au sujet de ces trois actions il est vrai toutes trois litigieuses. Le carton rouge direct sorti à Marcis Oss à la 51e semblait ainsi très sévère, le Letton ayant certes «mis le pied», mais d'une manière qui ne justifiait sans doute pas une expulsion.

Zeidler et «les deux visages» de son équipe

Du côté de Saint-Gall, l'heure était au soulagement, mais aussi aux interrogations quant à cette fin de match très compliquée. «On a montré deux visages. Un très beau en première période, où on a amplement mérité de mener au score. Et un autre affreux en fin de match où on s'en sort très bien», a grincé un Peter Zeidler content de prendre les trois points et de s'éloigner de la zone dangereuse.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!