26.01.2012 à 22:47

Prostitution«On peut se vendre à 16 ans, c’est un scandale»

Berne n’a toujours pas interdit le commerce du sexe pour les moins de 18 ans. Luc Barthassat lance un coup de gueule.

par
Victor Fingal
Keystone

Luc Barthassat ne décolère pas. Le conseiller national genevois (PDC) constate que la Confédération n’a pas encore promulgué de loi qui protégerait les mineurs de la prostitution. «A 16 ans, on peut toujours se vendre, c’est un scandale.» A la base d’une initiative parlementaire partagée avec Chantal Galladé (PS/ZH), l’élu genevois estime avoir été roulé dans la farine. «Berne nous a demandé de suspendre notre initiative. On nous a promis une nouvelle loi en début d’année, au plus tard cet été. Mais je ne vois rien venir. Il a fallu un an pour interdire les peaux de chat, cinq ans ne sont pas suffisants pour lutter contre la prostitution des mineurs.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!