Publié

IntempériesOn s'est fait rincer!

D'importantes précipitations ont arrosé la Suisse romande ce week-end, gonflant le débit des rivières. Les régions vaudoises de La Côte et du Gros-de-Vaud ont été particulièrement touchées.

1 / 11
La circulation a été interrompue cette nuit sur l'autoroute qui traverse Morges.

La circulation a été interrompue cette nuit sur l'autoroute qui traverse Morges.

Leserreporter
Le siège du CIO est sous l'eau à Vidy.

Le siège du CIO est sous l'eau à Vidy.

Leserreporter
Et ses jardins transformés en chute d'eau...

Et ses jardins transformés en chute d'eau...

Leserreporter

Les précipitations les plus importantes ont été observées à Nyon (VD) avec 85 litres d'eau au m2, a indiqué dimanche Meteonews. Il est tombé 72 litres au m2 à Genève, 70 à Bière et à Cossonay (VD), 54 à Lausanne, 51 à Neuchâtel, 49 à Payerne (VD), 46 à La Chaux-de-Fonds (NE), 41 à Fribourg et 29 à Aigle (VD), entre autres. En Valais, 15 litres d'eau ont été mesurés à Sion.

Ces fortes pluies ont gonflé le niveau des cours d'eau. Le débit de la Venoge à Ecublens (VD) est passé de 20m3 par seconde samedi à l'aube contre plus de 70m3 par seconde durant la nuit de samedi à dimanche. De nombreux petits lacs se sont formés dans les champs.

La centrale des pompiers du canton de Vaud est intervenue à plus de 400 reprises tandis que le numéro d'urgence 118 a reçu plus d'un millier d'appels et a dû renforcer ses effectifs. Dix-sept personnes ont répondu aux personnes sinistrées.

Maisons inondées

Les particuliers ont été nombreux à alerter la section vaudoise de l'Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels (ECA), notamment pour des maisons inondées. Six inspecteurs de la Division Incendie et Secours ont été engagés sur le terrain afin de coordonner les moyens.

Des barrages préventifs ont été érigés avec l'appui de la protection civile dans les situations les plus critiques. Des pompes spécifiques ont été livrées par l'ECA aux sapeurs-pompiers, voire même directement aux sinistrés. Dans certaines localités, les pompiers ont travaillé d'arrache-pied jusqu'à dimanche matin. Une maison en périphérie de la rivière du Talent à Echallens a été évacuée préventivement. Mais les habitants ont pu être relogés immédiatement.

Routes sous l'eau

Les axes routiers n'ont pas échappé au petit cataclysme qui a secoué la région. La circulation sur l'autoroute entre Ecublens et Morges a été perturbée jusqu'à 00h30 dimanche par le débordement de la rivière du Bief à Préverenges. Plusieurs autres routes secondaires ont également dû être fermées momentanément.

Le trafic ferroviaire entre Payerne et Lausanne, perturbé depuis lundi dernier à la suite d'un glissement de terrain, n'a pas pu être normalisé comme prévu dimanche. Dans la nuit, les fortes pluies ont provoqué un nouvel éboulement et les travaux de déblaiement devront se prolonger jusqu'à vendredi, selon les CFF. La Cellule "météo" de l'Etat major vaudois de conduite (EMCC) a été activée samedi soir afin de coordonner l'opération. Elle suivait encore de près la situation dimanche après-midi en étroite collaboration avec le Service vaudois des eaux, sols et assainissement (SESA). La situation s'est toutefois calmée dimanche vers la mi-journée.

Foehn en montagne

En montagne, la journée de samedi a été surtout marquée par un foehn tempétueux. Le vent a été violent dans la région du Petit Cervin (VS) où Eole a soufflé jusqu'à 135 km/h. Dans la vallée uranaise de la Reuss, les rafales ont atteint jusqu'à 100 km/h, selon les météorologues. Quelques dégâts mineurs ont été signalés dans le canton d'Uri et des Grisons.

Sous l'effet du redoux, les températures ont largement dépassé la moyenne saisonnière dans certaines zones. A Eichberg, sur le versant st-gallois de la Vallée du Rhin, le baromètre a affiché 18 degrés. Le mercure est même monté samedi jusqu'à 19 degrés à Altdorf.

Un temps plus sec est prévu pour la semaine à venir.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!