Cerveau: On souffre moins de démence qu’il y a quarante ans
Publié

CerveauOn souffre moins de démence qu’il y a quarante ans

Des chercheurs américains sont arrivés à cette conclusion après avoir suivi 5000 personnes. Mais le nombre croissant de gens âgés contrecarrera cette bonne nouvelle.

par
Benoît Perrier en collaboration avec planetesante.ch

C’est une bonne nouvelle. Les nouveaux cas de démence, terme qui regroupe diverses pathologies mentales dont la plus connue est la maladie d’Alzheimer (dégradation progressive de la mémoire et du raisonnement), se font plus rares. C’est ce qu’a récemment conclu une équipe américaine dans The New England Journal of Medicine. «Leurs résultats confirment des observations précédentes», explique le professeur Christophe Büla, chef du service de gériatrie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Votre opinion