Publié

Country TourerOpel Insignia, la baroudeuse

Avec sa traction intégrale intelligente, ce break va séduire les Suisses.

par
Philippe Clément

Les premiers flocons qui s’annoncent ne vont pas nous contredire: la Suisse est un pays de rêve pour les véhicules à traction intégrale. En plaine comme à la montagne, les Helvètes sont friands de ces engins qui, à tort ou à raison, leur donnent l’impression de n’avoir rien à craindre de la météo.

On ne saurait donc critiquer Opel d’avoir doté son break Insignia d’une technologie 4×4 high-tech, utile et efficace. Ni d’avoir choisi les derniers mois de l’année pour le lancer sur le marché. Le calcul est malin et il risque fort de s’avérer payant.

Votre opinion