Industrie automobile - Opel sera 100% électrique en Europe dès 2028
Publié

Industrie automobileOpel sera 100% électrique en Europe dès 2028

La marque allemande du groupe automobile Stellantis veut franchir rapidement le cap du tout électrique pour ses véhicules.

Opel se lancera aussi en Chine avec une offre 100% électrique.

Opel se lancera aussi en Chine avec une offre 100% électrique.

Reuters

Opel sera 100% électrique en Europe d’ici 2028, une date parmi les plus ambitieuses du monde automobile, a annoncé jeudi son directeur Michael Lohscheller lors d’une conférence de presse.

La marque allemande du groupe automobile Stellantis (PSA-Fiat-Chrysler), qui avait fortement réduit sa gamme ces dernières années, est en train de se relancer avec une gamme de plus en plus électrifiée.

Jaguar en électrique

Du côté de ses concurrents, le groupe Volkswagen compte atteindre une part électrique dans ses ventes européennes de 60% d’ici 2030 et de 50% au total. Sa marque haut de gamme Audi arrêtera de produire des voitures équipées des traditionnels moteurs à combustion d’ici 2033.

Jaguar a annoncé de son côté que ses voitures seraient 100% électriques d’ici 2025. Ford ou Volvo visent 2030 pour retirer les moteurs essence ou diesel de leur offre en Europe.

Offre 100% électrique

Opel compte également se lancer avec une offre 100% électrique en Chine, où Stellantis enregistre des ventes très faibles, a annoncé son directeur jeudi.

Pour dynamiser son image, la marque à l’éclair a aussi promis une version à batterie de sa sportive des années 1970, la Manta, pour le «milieu de la décennie».

Troisième usine de batteries

Le groupe Stellantis, né cette année de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, va accélérer sa transition électrique en installant sa troisième usine de batteries en Italie, a annoncé jeudi le patron du groupe.

Après la France et l’Allemagne, «nous avons trouvé un accord avec le gouvernement italien pour qu’il soutienne la transformation de notre usine de moteurs de Termoli», a indiqué le directeur général du groupe Carlos Tavares, lors d’une conférence de presse.

Pour rivaliser avec Volkswagen, qui joue à fond la carte de l’électrique, Stellantis compte investir 30 milliards d’euros dans l’électrification de ses gammes «dans les cinq prochaines années», a précisé Carlos Tavares.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires