Publié

tennisOpen d'Australie - Un jour à Melbourne (PAPIER D'ANGLE)

Par Ludovic LUPPINO Melbourne, 19 jan 2015 (AFP) - Principaux faits et gestes de la première journée de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, lundi à Melbourne: L'EXPLOIT A 18 ans, la Française Océane Dodin a réussi des débuts fracassants en Grand Chelem, à l'image de son jeu tout en puissance.

Avec une technique atypique, qui consiste à taper fort pour écourter le plus possible les points, la jeune femme à la longue silhouette - 1,83 m, 62 kg - a abattu en trois sets l'Américaine Alison Riske qui la devance de 143 places au classement. Durant 2h10, elle a distribué les "pains" réalisant 35 coups gagnants... pour 57 fautes directes! "Je peux envoyer encore un peu plus", dit sobrement la Française, qui a du mal à trouver des partenaires féminines à l'entraînement parce qu'elle frappe trop fort. Le FLOP Ana Ivanovic semblait retrouver le chemin de son meilleur niveau, celui qui lui avait permis de remporter Roland-Garros en 2008 et de monter au sommet de la WTA. La bonne entame de saison de la N.5 mondiale, marquée par une finale à Brisbane, laissait présager un avenir radieux à Melbourne où elle avait atteint les quarts de finale l'an passé. Mais la jolie Serbe a fait pschitt contre la modeste tchèque Lucie Hradecka, ancienne 41e retombée au 142e rang. "C'est très décevant, probablement la pire chose qui pouvait m'arriver. Malgré tout, l'année vient de débuter. Je dois me remettre au travail et prendre le temps d'analyser ce qui m'a manqué et ce que je dois faire pour mieux aborder ce type d'événement." LES PHRASES - "J'aime bien quand ils sont là lors de mes matches. Ma mère essaie de les aider en leur obtenant des billets." D'Andy Murray à propos d'un groupe de fans qui le suit chaque année à Melbourne depuis 2007. - "Je n'ai rien vu et je crois d'ailleurs que cela s'est vu sur le terrain que je n'ai rien vu. Le score est là pour en témoigner. Mais s'il le dit, c'est certainement la vérité." De Richard Gasquet interrogé après des propos dans la presse de Stan Wawrinka qui évoquait un problème physique de Federer lors de son match en finale de Coupe Davis contre le Français. Le champion helvète s'était imposé 6-4, 6-2, 6-2 sans donner l'impression d'une quelconque difficulté. LES CHIFFRES 6 : Comme le nombre d'années qu'a dû attendre Marinko Matosevic, local de l'épreuve, pour enfin franchir le premier tour. Il a battu en cinq sets le qualifié russe Alexander Kudryavtsev. 1 : Comme le nombre de jeu inscrit par l'Américaine Grace Min contre l'Italienne Sara Errani. L'HISTOIRE Viktor Troicki n'en finit plus de rattraper le temps perdu à la vitesse grand V. Depuis son retour en juillet après une suspension pour dopage, le Serbe, lauréat de la Coupe Davis en 2010 aux côtés de Novak Djokovic, a gagné plus de 800 places au classement (il est 54e) et le deuxième titre de sa carrière samedi à Sydney. L'ancien membre du Top 20 (12e en 2011) a continué sur sa lancée lors de son entrée lice à Melbourne en dominant en quatre manches le Tchèque Jiri Vesely, valeur montante du circuit. LE BILAN FRANCAIS Dans le sillage de la surprenante Océane Dodin, cinq des dix autres Français engagés lundi se sont frayés un chemin vers le deuxième tour, dont Richard Gasquet, Jérémy Chardy, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic qui ont toutes deux déjoué les pronostics face à Svetlana Kuznetsova et Sabine Lisicki. Edouard Roger-Vasselin a lui bénéficié de l'abandon de l'Espagnol Tommy Robredo. Mardi, les huit Français de l'autre moitié du tableau feront leur entrée en lice avec en point d'orgue un duel 100% tricolore entre Gaël Monfils et Lucas Pouille. ll/jcp

(AFP)

Votre opinion