Suisse: Opération de financement participatif à Bern Airport

Publié

SuisseOpération de financement participatif à Bern Airport

L'aéroport bernois subit une crise de liquidités. Pour y remédier, il va louer certains de ses appareils. Et lancer un appel à la population.

Un objectif est de mettre en place la desserte régulière d'un hub en automne.

Confronté à des difficultés après la faillite de son principal client en 2018, la compagnie SkyWork Airlines, Bern Airport espère trouver un nouvel élan en louant des appareils. Les dirigeants de l'aéroport espèrent réunir les fonds grâce à une campagne de financement participatif.

L'aéroport de la capitale va donc privilégier la piste du leasing pour que la planification réponde à la demande. Le président du conseil d'administration de la société Flughafen Bern AG Beat Brechbühl a expliqué vendredi que cette décision a été prise après l'échec des tentatives pour attirer des compagnies aériennes.

Une filiale de la société Flughafen Bern AG sera chargée de mener à bien cette opération. Mais elle a besoin de disposer d'un capital de départ qui doit être trouvé grâce à une opération de crowdfunding. Les besoins en capitaux se chiffrent à 2,5 millions de francs.

Appel à la population

Le nom de cette nouvelle compagnie aérienne, dite virtuelle, est FlyBAIR. Dès le mois de mai 2020, des vols réguliers devraient de nouveau relier quotidiennement Berne-Belp à des destinations touristiques de la Méditerranée. L'objectif est aussi de mettre en place la desserte régulière d'un hub en automne.

FlyBAIR, qui ne dispose pas de ses propres appareils, se chargera de commercialisation. Elle va collaborer avec deux sociétés: Lions Air pour les activités opérationnelles et German Airways pour la location des appareils. La compagnie bernoise n'achète donc pas d'avions, elle ne fait que les louer.

La société qui exploite l'aéroport n'entendait pas rester passive en attendant de percevoir une contribution financière du Canton de Berne mais voulait miser sur l'esprit entrepreneurial. Si le public est intéressé à pouvoir décoller depuis Berne, alors il investira dans le crowdfunding, estime le conseil d'administration.

(ats)

Ton opinion