Publié

FOOTBALLOpéré, Luis Suarez se dit déjà «prêt à courir»

Le joueur uruguayen a tenu à rassurer son pays. Sa participation à la Coupe du monde ne semble pas compromise.

Luis Suarez a ressenti une douleur à l'entraînement mercredi.

Luis Suarez a ressenti une douleur à l'entraînement mercredi.

AFP

Opéré en urgence au genou gauche jeudi à 21 jours du début de la Coupe du monde 2014, Luis Suarez n'imagine pas manquer le rendez-vous brésilien.

L'attaquant uruguayen "va super bien" et est "prêt à courir", a-t-il même affirmé dans la foulée de l'intervention. "Merci, Fede, je vais super bien, déjà prêt pour courir, et merci à tout le monde et soyez tranquille (sic) je vais y aller!!!", a ainsi écrit la star de Liverpool dans un e-mail adressé à un journaliste local et publié sur Twitter.

L'annonce de l'opération au ménisque de Suarez avait été faite dans le nuit de mercredi à jeudi par un autre journaliste uruguayen, avant de se propager sur les réseaux sociaux mondiaux. "Attention, Luis Suarez sera opéré du ménisque dans la matinée. Apparemment, il pourrait participer au Mondial. Incroyable", avait posté sur son compte Twitter le journaliste Martin Charquero, du groupe de communication Tenfield et de sa chaîne télévisée GolTV, peu après minuit à Montevideo.

Jeudi matin, l'Association uruguayenne (AUF) avait confirmé l'information dans un communiqué, assurant que la participation du joueur au Mondial brésilien (12 juin-13 juillet) "n'était pas écartée". Selon l'AUF, Suarez a ressenti "une intense douleur au genou gauche" lors d'un entraînement mercredi matin, ce qui a amené à prendre la décision de réaliser "une résection partielle du ménisque par voie arthroscopique".

"Aucune autre lésion n'a été constatée", poursuit le communiqué, qui cite au titre des antécédents "un traumatisme infligé au genou gauche lors du dernier match en Premier League avec Liverpool, dimanche dernier".

Selon la mère du joueur, Luis Suarez devrait sortir de la clinique dans la journée. Mais en attendant, la nouvelle a plongé dans le désarroi les supporters de la "Celeste", demi-finaliste du dernier Mondial sud-africain et dont les espoirs de bien figurer au Brésil reposent essentiellement sur Suarez et Edinson Cavani (PSG).

(AFP)

Ton opinion