Confidences - Ophélie Winter «SDF», «mourante» et «droguée»? Elle sort du silence
Publié

ConfidencesOphélie Winter «SDF», «mourante» et «droguée»? Elle sort du silence

La chanteuse a sorti un livre autobiographique intitulé «Résilience». Dans le cadre de la promotion de cet ouvrage, la femme de 47 ans était invitée sur le plateau de l’émission «On est en direct» le samedi 29 mai.

Ophélie Winter sur le plateau d’«On est en direct», le 29 mai dernier.

Ophélie Winter sur le plateau d’«On est en direct», le 29 mai dernier.

Capture d’écran France 2

«J’ai l’impression d’être une Ophélie Winter 2.0. Une époque de ma vie s’achève avec ce livre», a confié la chanteuse à Laurent Ruquier ce samedi 29 mai, sur le plateau d’«On est en direct». Elle a parlé de plusieurs sujets la concernant qui ont fait la une des médias ces derniers temps. Pour commencer, l’artiste est revenue sur son rapport aux paparazzis. «J’ai connu un véritable acharnement. Des trucs irréels et des mensonges. Des mecs ont mis des boîtes GPS sous ma voiture pour me suivre. J’ai failli mourir dans un accident de voiture en prenant une rue à sens unique parce que j’avais deux mecs qui me suivaient. J’ai failli faire la même chose que Lady Di.»

L’animateur a ensuite voulu en savoir plus sur la situation financière d’Ophélie Winter, car la presse avait récemment affirmé qu’elle était «ruinée». «Est-ce que vous êtes ruinée ou SDF?» lui a demandé Ruquier. «Je ne suis pas SDF, tout va bien pour moi! Je trouve ça horrible de dire des choses comme ça sur les gens. Les médias feraient mieux de braquer leurs caméras sur les vrais SDF parce qu’ils ont besoin d’aide. Moi, je ne suis pas SDF. Tout va bien, j’ai une vie, une maison», a-t-elle répondu.

«Oui, j’ai été mourante»

Au sujet de la drogue, l’artiste a reconnu en avoir consommé «pendant un court moment». «Oui, j’en ai pris, comme tout le monde dans ce métier, c’est un passage obligé» a-t-elle lancé, avant de se faire reprendre par l’animateur. «Ah ben non, pas comme tout le monde», a-t-il réagi avant d’ajouter «Non, non, non! Je ne peux pas accepter ça, pas comme tout le monde dans ce métier. Peut-être comme ceux qui sortent la nuit.»

Pour finir, Ophélie Winter a confirmé avoir été «mourante». «Oui, je l’ai été. Mais je ne suis pas ici pour parler de ça. Je préfère mettre en avant l’avenir, les bonnes énergies», a-t-elle dit. L’interprète de «Sache» imagine son avenir sur scène. «J’aimerais faire de la scène, un truc très intime. J’ai envie d’être proche des fans, de voir leur regard, de faire un truc à taille humaine», a-t-elle conclu.

(LeMatin.ch)

Votre opinion