Bravo: Oprah Winfrey fête la perte de 18 kilos

Publié

BravoOprah Winfrey fête la perte de 18 kilos

L'animatrice dévoile sa nouvelle silhouette dans une publicité pour Weight Watchers.

par
Cover Media
Visual Press Agency

La reine des médias Oprah Winfrey «ne bataille plus» après avoir enfin vaincu ses problèmes de tour de taille, grâce à Weight Watchers. La star du petit écran a investi dans l'entreprise l'an dernier et est devenue la nouvelle égérie de la marque.

18kilos en un an

En janvier 2016, elle révélait qu'elle avait perdu 11 kilos en trois mois. Oprah Winfrey a continué d'informer ses fans sur sa perte de poids grâce aux réseaux sociaux, et tout juste un an après avoir changé ses habitudes alimentaires, elle célèbre ses 18 kilos perdus. «Je peux vous dire en toute honnêteté que je ne bataille plus, dit-elle en souriant dans une nouvelle publicité pour Weight Watchers où on la voit faire du yoga. Je vis bien tout en perdant du poids. C'est plus facile que jamais.» La star s'était dit ravie de pouvoir suivre le programme sans faire l'impasse sur le pain, et elle insiste cette fois sur le fait qu'elle n'a pas eu à renoncer à ses plats préférés pour se débarrasser de ses kilos superflus. «J'ai mangé tout ce que j'aime, des tacos, des pâtes, je ne me suis jamais privée», explique-t-elle.

Elle voulait se sentir bien

Cette jeune sexagénaire a fait face à des problèmes de poids quasiment toute sa vie, et elle avait déclaré qu'elle n'avait pas d'objectif chiffré en tête mais qu'elle voulait simplement se sentir à l'aise. «C'est le sentiment qu'on a quand on arrive à un point où on se dit : “Hé, je peux aller dans une boutique, prendre cette taille, elle est disponible, je n'ai pas à la faire modifier, tout ça, disait-elle à Entertainment Tonight en juillet. Donc quand j'y serai, je le saurai.»

Mais Oprah Winfrey confesse qu'il n'a pas été facile de suivre le régime Weight Watchers tout en travaillant sur le téléfilm de l'adaptation de La vie immortelle d'Henrietta Lacks. «Quand on est sur un plateau, c'est dur, vous savez, disait-elle en août. On fait de grosses journées, et à la fin de la journée on se dit : “mon Dieu, je sens l'appel du paquet de Cheetos!”. Il faut quitter la table de régie et demander des prunes», précise-t-elle.

Ton opinion