JO 2021 - Or, argent et bronze pour la Suisse en VTT féminin
Actualisé

JO de TokyoOr, argent et bronze pour la Suisse en VTT féminin

À Tokyo, où elles ont été fabuleuses, Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand ont offert un premier triplé à la Suisse depuis 1936.

par
Emmanuel Favre
(Tokyo)
Sina Frei en argent (à gauche),  Jolanda Neff en or (au centre) et Linda Indergand en bronze: le premier podium féminin 100% des Jeux d’été. 

Sina Frei en argent (à gauche), Jolanda Neff en or (au centre) et Linda Indergand en bronze: le premier podium féminin 100% des Jeux d’été.

AFP

Les Suissesses ont été impériales, mardi, sur le parcours de Izu MTB lors de l’épreuve de cross-country.

Leur moisson: l’or, l’argent et le bronze!

L’or pour une Jolanda Neff (28 ans) majuscule sur l’exigeant parcours japonais. La Saint-Galloise a mené la course de bout en bout et a réalisé une démonstration de puissance et de maîtrise sur les 20,55 kilomètres de course. Sixième aux Jeux de Rio en 2016, la championne du monde de 2017 est allée chercher la plus belle palme de sa carrière avec un extraordinaire panache.

L’argent pour Sina Frei (24 ans), la Zurichoise qui avait dû se contenter du chocolat aux Mondiaux de 2020 à Leogang. Elle a coupé la ligne 1’11 après Neff.

Le bronze pour Linda Indergand (28 ans), l’Uranaise dont le meilleur résultat dans un championnat du monde était une 10e place. Elle a accusé un retard de 8 secondes sur Frei.

Le classement

Le classement

Troisième triplé helvétique

C’est la troisième fois que la Suisse occupe les trois places sur un podium des Jeux olympiques d’été. Dans les cas précédents, cela s’était toujours produit en gymnastique masculine. En 1924, à Paris, au cheval d’arçons. En 1936, à Berlin, au sol.

En deux épreuves de cross-country, la délégation helvétique a donc raflé quatre breloques. Pour mémoire, le Bernois Mathias Flückiger avait obtenu l’argent, lundi, dans la compétition masculine.

Et de 10 en VTT

Jolanda Neff.

Jolanda Neff.

AFP

Depuis l’intégration du VTT au programme olympique en 1996, Swiss Olympic a collectionné dix médailles dans la discipline.

À Atlanta (1996), Thomas Frischknecht avait mis la main sur de l’argent. En 2000, à Sydney, Barbara Blatter s’était argentée alors que Christoph Sauser avait conquis le bronze. Quant à Nino Schurter, il avait glané le bronze en 2008 à Pékin, l’argent en 2012 à Londres et l’or en 2016 à Rio.

Aux Jeux de Tokyo 2020, la délégation suisse a collecté cinq médailles. Son objectif était d’en empocher au moins sept.

Votre opinion