Actualisé

SuisseOrascom bascule dans les chiffres rouges

Le groupe hôtelier et immobilier uranais souffre des incertitudes liées à des projets en Egypte.

Archives/Photo d'illustration, Keystone

Orascom Development Holding (ODH) a plongé dans les chiffres rouges après neuf mois, affichant une perte nette de 60,7 millions de francs, contre un bénéfice de 3,9 millions il y a un an. Le chiffre d'affaires a lui chuté de 30,9% à 169,9 millions.

Les résultats ont été fortement impactés par les incertitudes politiques et économiques en Egypte, a indiqué mardi le groupe hôtelier et immobilier uranais, en mains du milliardaire égyptien Samih Sawiris.

En outre, le groupe uranais a décidé de réduire ses ventes foncières, qui avaient rapporté 42,8 millions de francs sur les neuf premiers mois de 2015, biaisant la base de comparaison. Enfin, Orascom a subi des pertes de change à hauteur de 13,2 millions de francs.

La perte avant impôts s'est établie à 70,1 millions de francs, contre un résultat positif de 8,9 millions sur les neuf premiers mois de 2015. De janvier à fin septembre, le bénéfice brut ressort à 9,2 millions, contre 71,7 millions précédemment.

Les hôtels à Oman ont vu leur bénéfice brut exploser de 128% à 5,9 millions de francs sur les neuf premiers mois de l'année, pour un chiffre d'affaires en hausse de 55,9% à 22,6 millions. Leur taux d'occupation est passé de 44% à 61%. Une évolution semblable a été enregistrée pour les hôtels dans les Emirats arabes unis.

Moins de touristes en Egypte

En Egypte, les établissements contrôlés par le groupe ont souffert de la baisse de l'activité touristique, en repli de 41% pour le seul mois de septembre. Grâce à des activités de marketing, Orascom a toutefois pu renforcer sa position de marché.

Au final, le chiffre d'affaires dans la division hôtels a reculé de 6,7% à 85,9 millions de francs. Les revenus du segment immobilier ont quant à eux diminué à 44,2 millions, contre 55,4 millions à la même période de l'année précédente. La valeur des préventes immobilières a atteint 74,3 millions, en recul de 5,4%.

La direction n'a pas communiqué d'objectif pour l'ensemble du groupe, mais a précisé que ses nombreux projets immobiliers en Egypte, à Oman et au Monténégro étaient bien avancés. En raison de l'accent mis sur ces pays, le groupe prévoit de se séparer de ses participations non stratégiques.

A la Bourse suisse, les investisseurs ont froidement accueilli ces annonces. A la clôture de la Bourse, le titre Orascom perdait 5,88%.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!