Canada: Ordre d'évacuation levé pour des sites pétroliers
Publié

CanadaOrdre d'évacuation levé pour des sites pétroliers

Les activités demeurent suspendues, alors que la pluie a soulagé la région.

1 / 78
Le brasier a dévoré pendant deux mois près de 600'000 hectares de forêt et jeté sur les routes près de 100'000 personnes. (Lundi 1 mai 2017)

Le brasier a dévoré pendant deux mois près de 600'000 hectares de forêt et jeté sur les routes près de 100'000 personnes. (Lundi 1 mai 2017)

Keystone
Les feux de forêt qui ont ravagé Fort McMurray ont généré des dommages évalués à 3,58 milliards de dollars canadiens (2,49 milliards d'euros). (Jeudi 7 juillet 2016)

Les feux de forêt qui ont ravagé Fort McMurray ont généré des dommages évalués à 3,58 milliards de dollars canadiens (2,49 milliards d'euros). (Jeudi 7 juillet 2016)

Keystone
Les pompiers sud-africains, envoyés à Fort McMurray en renfort, se sont mis en grève après avoir découvert qu'ils étaient moins bien payés que leur collègues canadiens. Le président sud-africain a dû se mêler de l'affaire.

Les pompiers sud-africains, envoyés à Fort McMurray en renfort, se sont mis en grève après avoir découvert qu'ils étaient moins bien payés que leur collègues canadiens. Le président sud-africain a dû se mêler de l'affaire.

Reuters

Le gouvernement de l'Alberta a suspendu dimanche l'ordre d'évacuation pour quelques sites de production pétrolière au nord de Fort McMurray rendu possible par une météo plus clémente qui limite la propagation du gigantesque feu de forêts.

Les importants sites de production des groupes canadiens Suncor et Syncrude, au nord de Fort McMurray, ont vu l'ordre d'évacuation levé sans que soit toutefois précisée la date à laquelle ils reprendront leurs activités.

Suncor a expliqué sur sa page Facebook qu'un nombre restreint d'employés pourra rejoindre les sites dès lundi.

Partiellement maîtrisé, le feu de Fort McMurray a ravagé plus de 5.230 km2 de forêts - progressant de 230 km2 depuis vendredi - et 741 hectares en Saskatchewan, la province voisine de l'Alberta.

Pluie fine

La baisse des températures associée à une pluie fine (13 degrés Celsius et 60% d'humidité) a facilité le travail des 1'880 pompiers, aidés de 104 hélicoptères et 29 avions-citernes.

La municipalité régionale de Wood Buffalo - qui inclut fort McMurray - a publié le calendrier du retour des sinistrés qui débutera le 1er juin et se déroulera sur deux semaines.

Le service de gaz naturel et d'électricité a été rétabli dans plus de 90% des bâtiments qui n'ont pas été endommagés par les flammes.

(AFP)

Votre opinion