Alimentation: Orior va bien et avale le Belge Culinor
Publié

AlimentationOrior va bien et avale le Belge Culinor

Orior a bouclé le premier semestre sur un bénéfice net en hausse de 17,4% à 12,1 millions de francs, malgré des ventes en repli.

Le groupe Orior représente aussi la marque Ticinella.

Le groupe Orior représente aussi la marque Ticinella.

DR/Photo d'illustration

Le groupe alimentaire zurichois s'étend en Europe en rachetant le Belge Culinor Food Group, pour un montant non divulgué.

L'environnement était difficile en cette première partie d'exercice, tant pour le commerce de détail que pour la restauration et les cours des matières premières. Le chiffre d'affaires a reculé de 0,8% à 239,5 millions de francs, en raison de la pression sur les prix, a indiqué mardi le spécialiste zurichois en charcuterie et produits dits de convenience frais.

Le résultat opérationnel (EBIT) a en revanche progressé de 3% sur un an à 15,45 millions de francs. La marge opérationnelle s'est elle aussi rehaussée à 6,5%. Le bénéfice net du spécialiste zurichois en charcuterie et plats cuisinés reflète en outre l'absence d'effets de change négatifs.

Le segment Convenience (avec les marques Fredag, Le Patron, Pastinella) a vu ses ventes reculer de 2,2% à 95,4 millions de francs. Un repli que le groupe explique par la reconversion de son modèle d'affaires pour l'exportation de produits végétariens, suite à l'accord de distribution portant sur sa marque Nature Gourmet conclu avec l'allemand Tofutown.

Le segment Refinement, spécialisé dans le traitement de la viande (avec les marques Rapelli, Albert Spiess et Möfag), a réalisé un chiffre d'affaires stable de 144,8 millions de francs. Enfin, le segment Corporate et Export, soumis à une rude concurrence, accuse un recul des recettes de 4% à 9,6 millions.

Expension en Europe

Orior a dans l'ensemble répondu aux attentes du marché, les recettes et le profit net dépassant toutefois les projections des analystes. Le groupe, qui ne chiffre pas ses prévisions, prévient que les défis se poursuivront au second semestre, surtout sur le front des prix.

Le groupe, qui en Suisse fournit tous les commerces de détail, avec pour principaux clients Migros et Coop, annonce en parallèle son expansion en Europe. Il s'empare du belge Culinor Food Group, présenté comme un spécialiste de premier plan dans la production de repas préparés et composants pour repas dans les pays du Benelux.

Culinor, sise à Destelbergen (B), est destinée à devenir le centre de compétence européen, souligne Orior dans son communiqué. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais la cible enregistre un chiffre d'affaires annuel d'environ 88 millions d'euros et compte quelque 500 salariés.

La reprise sera effective à fin août 2016. L'actuel patron de Culinor, Filip De Spiegeleire, intègre par ailleurs la direction d'Orior.

(ats)

Votre opinion