Actualisé

Polémique«Oskar Freysinger m’a instrumentalisé!»

Le rappeur Sig Sauer ne digère pas son apparition non désirée en introduction de la vidéo de campagne de l’UDC valaisan.

par
Pomey Raphaël

Le clip de campagne de Freysinger. Sig Sauer y apparaît, bien malgré lui, dès la 15ème seconde.

Quand on mène une carrière dans le hip-hop, en Suisse, il y a sans doute surprise plus agréable que de découvrir sa tête au début d’un clip à la gloire d’Oskar Freysinger, l’une des cibles privilégiées des rappeurs helvétiques depuis des années. C’est pourtant ce qui arrive à Sig Sauer. En 2010, cet artiste neuchâtelois avait déclenché une polémique en traitant le politicien d’«enfoiré» et en lui prédisant une mort par pendaison (avec sa «queue de cheval») s’il continuait à «mépriser» les étrangers. Près de trois ans plus tard, cet extrait de son clip «Swiss life» se retrouve cité - sans référence - pendant 10 secondes au tout début de la désormais fameuse vidéo de campagne de l’homme au catogan pour l’élection au Conseil d’Etat valaisan, mise en ligne en janvier.

Votre opinion