Hockey sur glace: Oui, ce Zoug, si impressionnant, a douté
Publié

Hockey sur glaceOui, ce Zoug, si impressionnant, a douté

Le leader du championnat a été malmené par un GE Servette qui aurait très bien pu s’imposer. Le choc au sommet a tenu toutes ses promesses.

par
Christian Maillard

D’un côté, il y avait le leader, Zoug; ce rouleau compresseur qui bouscule tout sur son passage, avec la meilleure attaque, la meilleure défense, qui carbure à 2,33 points de moyenne par match: un groupe vraiment impressionnant. Et de l’autre côté, un GE Servette, présentant six victoires sur sept à son tableau de chasse en 2021, avec vingt-neuf buts inscrits depuis le début de l’année. Un challenger absolument intéressant. Ou, si vous préférez, le grandissime favori pour le titre national, opposé à un sérieux outsider du championnat, qui s’était d’ailleurs imposé 4 à 0 lors du premier rendez-vous cette saison aux Vernets.

Voilà une affiche plutôt alléchante ce mardi à la Bossard Arena et qui a finalement tenu toutes ses promesses avec des actions de toute beauté des deux côtés et des arrêts époustouflants de deux gardiens plongeant sur leur nuage. Même Denis Vaucher, directeur de la National League, a apprécié le spectacle, y allant de ses «Oh» de ses «Ah» d’admiration à côté de nous, lorsqu’il y avait un des nombreux traits de génie sur la glace. Avec autant de talents dans les deux équipes, il a été servi. Il est reparti avec le sourire, ravi de sa soirée. Revivez les moments forts de ce match dans la vidéo ci-dessous.

Manque d’efficacité

Au terme de ce beau combat, disputé sur un rythme d’enfer, Pat Emond a parlé d’un match d’hommes, de qualité, digne d’une rencontre de play-off. Comment donner tort au coach des Aigles? Cette partie entre les deux équipes les plus en forme du moment s’est élevée à un niveau encore rarement atteint cette saison.

D’où, à leur retour aux vestiaires, une légitime frustration de ces vaillants joueurs grenat battus finalement 5 à 3 après avoir souvent mis les Zougois dans leurs petits patins et dans le doute (2-3, 32e). Mais pour rafler la mise contre ce rouleau compresseur, il aurait fallu un match parfait. Face à Diaz et consorts, il ne suffit pas de dominer. Quand le but est vide ou presque, les filets doivent trembler: il y a eu encore trop de ratés devant la cage de Leonardo Genoni, quand ce n’était pas ses poteaux qui sont venus à son secours.

La baraka du leader

De retour dans cette patinoire où il avait tellement brillé il y a sept ans, en inscrivant 69 points en 48 matches avec ces Zougois, Linus Omark aurait pu (dû) égaliser à 4 à 4 à la 49e minute. Ce but qu’il aurait inscrit en pleine confiance aurait probablement tout changé. Au lieu de cela, derrière, Grégory Hofmann n’a pas manqué la cible. Cela s’appelle la baraka d’un leader qui a aussi inscrit deux réussites importantes à la fin des première et deuxième périodes, soit au plus mauvais moment pour des Genevois qui ont probablement retenu la leçon.

Ils savent qu’ils peuvent rivaliser avec les joueurs de Dan Tangnes, qui ont douté et qu’ils retrouveront, en principe (avec ce virus, on n’est à l’abri de rien), le 23 février aux Vernets. D’ici là, les Aigles défieront une nouvelle fois les Dragons, ce vendredi à Fribourg. Chic, encore un choc

Retrouvez notre compte rendu de la rencontre ici.

Votre opinion

9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Bidous

20.01.2021, 12:51

1 titre, 9 mots, 3 virgules. Joli score !

Quelle cata

20.01.2021, 12:32

On a vraiment pas vu le même match...Zoug aurait pu jouer encore bien 3 heures sans douter la moindre seconde. Ça se voit peu en Suisse romande mais ça s'appelle de la maîtrise...

EVZ VS ZSC

20.01.2021, 12:00

Zoug n’était pas vraiment dans un bon soir, mais il a fini par gagner. Malgré le nombre de pénalités qu’ils ont reçues, ils ont fini par gagner! Malgré le fait qu’ils ont tiré sur les poteaux (et oui eux aussi M.GSHC!!!) ils ont fini par gagner! Ce Zoug est le plus fort et le plus équilibré de ces dernières années et il finira Champion! Une finale EVZ contre ZSC , sera une belle finale! Pas pour les supporters aveuglés par leurs équipes, mais pour les amoureux du hockey, OUI!