Football: «Oui, j'ai parlé avec Pajtim Kasami»
Publié

Football«Oui, j'ai parlé avec Pajtim Kasami»

Vladimir Petkovic a confirmé avoir échangé avec le nouveau joueur du FC Sion. Le sélectionneur a promis qu'il allait le suivre de près cette saison.

par
Tim Guillemin
Riga
Pajtim Kasami n'a plus été appelé en sélection depuis mars 2016. Mais cela pourrait changer.

Pajtim Kasami n'a plus été appelé en sélection depuis mars 2016. Mais cela pourrait changer.

Voilà dix-huit mois que Pajtim Kasami n'a plus connu les honneurs de la sélection. Depuis mars 2016 et une défaite face à la Bosnie, le talentueux milieu de terrain est écarté du cadre par Vladimir Petkovic, lequel a, il est vrai, passablement de choix à son poste. En manque de temps de jeu dans ses derniers clubs, Kasami a choisi Sion pour se relancer. Avec l'assentiment du sélectionneur national, avait déclaré le milieu de terrain ces derniers jours.

Samedi, Vladimir Petkovic a confirmé avoir échangé dernièrement avec le nouveau joueur du FC Sion «Mais pas seulement récemment, vous savez. Nous sommes toujours restés en contact, Pajtim et moi», a déclaré le boss de la Nati. En choisissant Sion, Kasami sait qu'il doit se montrer performant pour espérer disputer la Coupe du Monde en Russie. «Ce qui est sûr, c'est que je vais continuer à le suivre de près. Comme tout le monde, il doit jouer pour être sélectionné avec la Nati. C'est à lui de montrer qu'il le mérite», a encore dit le grand «Vlado».

Sans lui, la Suisse a cartonné ces derniers mois

Pour autant, sa signature à Sion ne signifie pas que Kasami a automatiquement gagné son billet pour un retour en équipe nationale. «Cela dépend de lui, mais aussi des autres joueurs», a ainsi déclaré Vladimir Petkovic. En clair, d'autres ont pris de l'avance sans lui ces derniers mois. Car depuis que Kasami n'est plus sélectionné, la Nati a réussi son Euro 2016 et a enchaîné sur huit victoires consécutives, dont sept en match officiel. Son retour en rouge et blanc, le nouveau stratège du FC Sion devra donc le mériter.

Votre opinion