Publié

SportOuverture des Mini-Jeux du Pacifique à Wallis et Futuna

Les IXes Mini-Jeux du Pacifique ont débuté lundi à Wallis et Futuna, petit archipel français du Pacifique sud, où plus de 1.000 athlètes sont rassemblés jusqu'au 12 septembre.

La cérémonie d'ouverture, haute en couleurs et rythmée par des danses traditionnelles d'Océanie, a eu lieu lundi après-midi au stade Kafika, en présence du ministre français des Outre-mer, Victorin Lurel, en visite à Wallis et Futuna jusque mercredi. Champion du monde 2013 de javelot en handisport, Tony Falelavaki, a allumé la flamme de cette compétition dont l'ouverture officielle avait été confiée à M. Lurel. Pour ces îles d'à peine 14.000 habitants, dont les pratiques culturelles ancestrales demeurent très vivaces, l'organisation de cette compétition sportive, qui a lieu tous les quatre ans dans la région, est un véritable évènement. Dimanche, le "roi" de Wallis, le Lavelua, avait accueilli le ministre avec une cérémonie du kava royal, boisson à base de racines de poivrier, au cours de laquelle ont été présentés en offrandes des cochons rôtis et des nattes tressées. "Organiser ces Mini-Jeux a été un défi logistique, financier et humain. Il a fallu changer les habitudes de toute une population", a déclaré Vahai Tu'ulaki, président du comité organisateur alors que la préparation de la compétition a connu une série de turpitudes. Les Mini-Jeux du Pacifique ont lieu en alternance avec les Jeux du Pacifique, sorte de Jeux Olympiques des pays insulaires de la région. A Wallis et Futuna, 20 pays et territoires ont envoyé des délégations, qui s'affronteront dans huit disciplines : l'athlétisme, le rugby à 7, le taekwondo, l'haltérophilie, le volley-ball, la voile, le va'a (pirogue polynésienne) et le beach-volley. Les épreuves se déroulent sur quatre sites dont un à Futuna. cw/dpn/tj

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!