09.12.2019 à 16:05

FribourgOuverture prolongée durant l'Avent annulée

Le préfet de la Sarine a admis le recours du syndicat Unia et a annulé l'ouverture prolongée des magasins en ville de Fribourg les samedi 14 et 21 décembre.

Cette disposition vise à éviter un «tourisme des ouvertures».

Cette disposition vise à éviter un «tourisme des ouvertures».

Keystone

La ville de Fribourg connaît un nouveau bras de fer à propos de la prolongation des heures d'ouverture des magasins durant l'Avent. Le préfet de la Sarine a admis le recours du syndicat Unia et annulé l'ouverture prolongée de 16h à 17h les samedis 14 et 21 décembre.

Cette décision peut être contestée dans les 30 jours au Tribunal cantonal. «Un éventuel recours n'aura pas d'effet suspensif», a indiqué lundi la préfecture de la Sarine.

Le préfet Carl-Alex Ridoré a notamment établi sa décision en se basant sur un article de la loi cantonale qui garantit une «égalité de traitement entre les commerces d'un bout à l'autre du canton». Cette disposition vise à éviter un «tourisme des ouvertures» qu'engendrerait une compétence laissée aux communes de retarder à leur guise l'heure de fermeture.

Unia avait déposé un recours contre la décision de la Ville de Fribourg d'autoriser la prolongation des heures d'ouverture les 14 et 21 décembre. Le syndicat avait décidé de laisser passer le 7 décembre pour ne pas entraver les festivités de la St-Nicolas en ville de Fribourg. La manifestation a attiré samedi près de 30'000 personnes.

Feuilleton en 2018 déjà

Unia ne voulait pas transiger avec les deux autres samedis. «C'est une question de principe», avait expliqué début décembre Armand Jaquier, secrétaire régional. «Dommage qu'autorités communales et commerçants n'ont pas compris le message adressé par le peuple fribourgeois le 30 juin». Il s'agit de la date où, par référendum, la population a refusé de prolonger d'une heure l'ouverture des magasins le samedi.

En 2018, la ville de Fribourg avait déjà vécu une véritable saga sur les heures d'ouverture des magasins dans la période l'Avent. Tous les commerces avaient in fine été autorisés à ouvrir le samedi 22 décembre. Le Tribunal cantonal avait admis le 19 décembre le recours de l'Association fribourgeoise du commerce, de l'artisanat et des services et cassé la décision du préfet de la Sarine.

Ce dernier avait décrété, en admettant partiellement un recours d'Unia, que seuls les magasins de certaines rues étaient autorisés à fermer une heure plus tard les samedis 15 et 22 décembre. La décision du Tribunal cantonal allait dans le même sens que celle du Conseil communal, qui voulait garantir une égalité de traitement entre tous les commerçants.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!