Publié

GolfPaige Spiranac milite en faveur des décolletés

La golfeuse américaine s'est invitée dans le débat concernant le nouveau code vestimentaire imposé par la LPGA. On comprend que ce dernier l'embête...

par
R.Ty
1 / 25
La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

Instagram @_paige.renee
La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

Instagram @_paige.renee
La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

La golfeuse américaine Paige Renee Spiranac aime mettre sa plastique en évidence. Ses followers l'ont bien compris!

Instagram @_paige.renee

L'Américaine Paige Spiranac, 24 ans et matricule 1169 sur les tabelles de la Ladies Professional Golf Association (LPGA), est une golfeuse influente. Sa plastique parfaite st son joli minois n'y sont pas étrangers: elle aime se mettre en valeur sur les réseaux sociaux (1,1 million de followers sur son compte Instagram).

La jolie golfeuse s'est donc naturellement invitée dans le débat concernant le nouveau code vestimentaire imposé, qui ne fait vraiment pas son affaire: les décolletés, les mini-jupes et les leggings sont en effet désormais interdits.

«Les golfeuses devraient pouvoir porter des décolletés, clame-t-elle dans une tribune sur le site fortune.com. En les interdisant, la LPGA promeut des stéréotypes dépassés et insinue que les femmes doivent se plier à la perception du regard masculin.»

«Je respecte et je comprends que le golf est un sport de traditions, et que certaines règles doivent être respectées, poursuit-elle. Mais en tant qu'ambassadrice du golf et avocate des droits de la femme, je crains que ces nouvelles règles n'étouffent le golf féminin. Il n'y a eu aucun incident jusqu'à aujourd'hui. Pour promouvoir le professionnalisme des golfeuses, vous devez autoriser une tenue correcte dans laquelle les joueuses puissent montrer leur condition physique.»

Dans ce débat qui n'en est visiblement qu'à ses débuts, Lexi Thompson, troisième meilleure golfeuse du monde, a choisi de jouer la carte de l'ironie sur Instagram. «Je suis totalement prête avec le code vestimentaire», écrit-elle en légende d'une photo où elle pose en tenue du XIXe siècle (voir ci-dessous).

Quelques-unes des vidéos postées par Paige Spiranac sur son compte Instagram:

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!