Football: Pajtim Kasami: «On a prouvé qu'on n'était pas mort»
Publié

FootballPajtim Kasami: «On a prouvé qu'on n'était pas mort»

Buteur décisif contre Bâle, le milieu de terrain du FC Sion parle d'un match «qui doit servir de référence».

par
Sport-Center
Pajtim Kasami a inscrit le but qui a permis à Sion de battre pour Bâle pour la première fois depuis le 1er mai 2011.

Pajtim Kasami a inscrit le but qui a permis à Sion de battre pour Bâle pour la première fois depuis le 1er mai 2011.

Keystone

D'un coup d'un seul, le FC Sion a mis fin à deux séries négatives: la première était longue de 36 matches, durant lesquels il n'avait pas battu le FC Bâle en championnat; la deuxième était un peu plus courte (12 matches), qui l'a vu ne pas fêter le moindre succès en Super League. Si cette courte victoire 1-0 face au FCB est à mettre au crédit de tout le groupe, Pajtim Kasimi (28 ans) a été l'élément déclencheur et le buteur décisif de son équipe mercredi soir.

Pajtim, on imagine que vous êtes soulagé...

Oui, cette victoire fait du bien. Je suis vraiment content pour toute l'équipe, qui a mérité de s'imposer.

Avant votre but, on vous a vu prendre votre chance de loin à deux reprises. Était-ce une manière de vouloir forcer le destin?

Oui, on se devait de presser les Bâlois, de les provoquer. Il fallait tenter de faire la décision pour les faire douter, et nous avons réussi.

Le but de Pajtim Kasami. Vidéo: SFL/Teleclub.

Après, il a fallu tenir plus d'une demi-heure à dix contre onze...

Et on a tenu! On a su défendre en groupe, de manière compacte. Chacun a donné son maximum. Depuis quelques temps, tout le monde dit qu'on est mort. Mais on a prouvé ce soir (mercredi) qu'on ne l'était pas! J'en suis à ma troisième saison ici, je sais comment ça se passe: l'important, c'était de réussir à rester calme.

Vous voilà désormais du bon côté de la barre. C'est donc un premier pas de fait...

Oui, c'est bon pour le moral. Mais on ne doit pas s'arrêter là. Ce match contre Bâle doit servir de référence. En tout cas, il nous montre dans quelle direction on doit se diriger.

Pajtim Kasami (à dr.) a tenu à associer Geoffroy Serey Die (à g.) à son but victorieux. Image: Keystone.

Pajtim Kasami (à dr.) a tenu à associer Geoffroy Serey Die (à g.) à son but victorieux. Image: Keystone.

Après votre but, vous vous êtes précipité vers Geoffroy Serey Die, qui était évidemment en tribune. Pourquoi?

Parce que je suis triste qu'il ne puisse pas être aligné avant la saison prochaine. J'aimerais tellement jouer à ses côtés... C'était une manière de l'associer à mon but, parce que Serey est toujours là, derrière nous, à nous encourager. Il n'a pas encore le droit de jouer, mais il est très présent. Il méritait ce petit geste.

Propos recueillis par Renaud Tschoumy, Sion

Votre opinion